• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Ensemble c’est mieux !

Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi à 10h45
Logo de l'émission Ensemble c’est mieux !

Salon Kamo Con : un concours de Cosplay en Bourgogne-Franche-Comté

Cosplay : pratiquer le déguisement / © Pixabay
Cosplay : pratiquer le déguisement / © Pixabay

Les 24 et 25 Mars 2018, le salon Kamo Con met à l'honneur la culture asiatique au palais des congrès de Dijon. A cette occasion les amateurs de déguisement en super héros pourront participer à un concours de Cosplay. 

Par Fatima Larbi

Revoir l'émission

►Kamo Con : un salon de la culture asiatique


Pendant 2 jours, les 24 et 25 mars 2018, Dijon se met à l’heure de la culture asiatique. Grâce à la 3 eme édition du salon Kamo Con,  les  mordus de fiction imaginaire, science-fiction, manga héroïc-fantasy vont pouvoir satisfaire leur passions. Au palais des Congrès, sur 4000 m2, une centaine d’exposants professionnels et d’associations culturelles sont attendus. Un événement organisé par Kamo Event, une association de passionnés de dessin et culture japonaise. Les fans appellent ces retrouvailles des "conventions".


Des stands, de nombreux invités, des animations, du karaoké, des ateliers d’art floral … mais la culture asiatique, ne serait pas vraiment représentées sans les jeux et les personnages étranges déambulant au milieu des stands.

►Le Kamo Con : un moment pour jouer


Comme dans d’autres manifestations de ce genre en France, les jeux ont une grande place. Des compétitions, des démonstrations permettent au public de les découvrir et de jouer.
Alexandre Lacroix nous en présente quelques-uns.
-Le Pokémon, un jeu de carte à collectionner, est l’un des plus connu des petits comme des plus grands. C’est un véritable jeu de société qui permet d’initier les plus jeunes aux règles des jeux de cartes à éditer, le deckbuiding.
- Le deckbuiding consiste dans un premier temps à construire son propre jeu de cartes (Deck) à partir d’une collection existante. Ensuite il faudra affronter d’autres joueurs ,ayant eux aussi construit leur propre jeu, en suivant certaines règles. De Magic, fondateur du genre, à Game of Thrones basé sur un phénomène planétaire, il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux.
Pokémon : un jeu dans toutes les langues / © Pixabay
Pokémon : un jeu dans toutes les langues / © Pixabay
- Les jeux s’inspirant de livres ou de films de science-fiction sont aussi présents lors du salon Kamo Con. On peut citer les plus connus, "La guerre des étoiles" ou "le seigneur des anneaux", déclinés sous toutes les formes : jeux figurines, cartes jeux de rôle…

►Salon Kamo Con : le Cosplay


La grande particularité  de ces rassemblements, "conventions",  c’est qu’au détour d’un stand on peut croiser Dark Vador, Spock, Harry Potter, Akira ou SOS fantôme. La démonstration costumée est un des fondements de ces événements, cela a pour nom le Cosplay. A Dijon, le salon Kamo Con organise un concours récompensant les plus beaux déguisements.
Cosplay vient de la contraction des mots anglais "costume" et  "playing", jouer la comédie déguisé. Les cosplayeurs (ses) se déguisent et se mettent  dans la peau de personnages de jeux vidéo, de mangas, de films… pour leur ressembler le plus possible, se confondre avec eux.
© Pixabay
© Pixabay
Il n’y a pas de règles pour le Cosplay mais le mieux est de fabriquer son costume soi-même, un gros investissement pour les fans ! Contrairement aux idées reçues le phénomène n’est pas originaire du Japon ; il est né aux Etats-Unis. Dans les années 1970, à la sortie de 2 séries cultes, Star Wars et Star Treck, les fans se sont maquillés et habillés comme leurs héros préférés. Le Cosplay n’est arrivé au Japon que dans les années 1990 et cest là qu’a lieu, depuis 2003, le plus grand concours , le"Word Cosplay Summit" ( WCS).
Des rencontres qui permettent de se mettre dans la peau de son héros préféré sans inquiéter ses voisins !


Les autres thèmes de 9H50 le matin du 21 Mars 2018


• Chronique WEB


Comment gérer l’attirance naturelle pour les téléphones ? Doit on offrir un smartphone à son enfant ? Comment gérer les écrans en familles ? Notre chroniqueur, Fabien Normand, nous donne quelques pistes pour que l’exposition aux écrans ne soit pas nocive pour les enfants.
Les "balises 3-6-9-12" : pour éviter que les écrans deviennent nocifs pour les enfants / © Pixabay
Les "balises 3-6-9-12" : pour éviter que les écrans deviennent nocifs pour les enfants / © Pixabay
Les "balises 3-6-9-12" ont été créées par le psychiatre Serge Tisseron pour aider les parents à mieux gérer l’impact des écrans sur leurs enfants. Selon que l’enfant est moins de 3 ans, entre 3 et 6 ans, de 6 à 9 ans et de 9 à 12 ans, l’exposition aux écrans n’a pas les mêmes effets et ne peut pas être la même.

• La semaine de la presse à l’école


La semaine de la presse à l’école, organisée par le CLEMI, se déroule du 19 au 24 mars 2018. C’est l’occasion pour les élèves, de la maternelle à l’université, d’aiguiser leur sens critique autour d’un thème : "D’où vient l’info ". 3,5 millions d’élèves et 1850 médias participent à l’événement. France Télévisions, télévision du service public, et ses différentes chaînes sont partie prenante de l’événement. 
Tous les jours, 9H50 le matin  en Bourgogne-Franche-Comté accueille des journalistes en herbe. Aujourd’hui ce sont les étudiants du master 2 Euromédias qui nous présentent leur nouvelle revue.R45. Entre le magazine et le livre, elle doit sortir au rythme d’une fois par an. Pour le premier numéro les étudiants sont allés à la rencontre des gens pour parler avec eux d’intimité.

• C’est votre tour est à Héricourt en Haute-Saône


Claude François, ou plutôt Cloclo, a été le chanteur culte de toute une génération. Même après sa mort, le 11 mars 1978, il a continué à générer des fansA Héricourt, Franck Menestret nous en présente 2. Sophia Germain n’était pas née à la mort du chanteur, mais à force d’écouter Cloclo avec sa mère à la maison, elle aussi est devenue une adepte. Elle s’est mise à collectionner des tas d’objets liés au chanteur et à participer à nombre de films ou émissions de télé en sa mémoire. Gautier Allart est aussi un fan. Lui aime continuer à faire vivre Cloclo en reprenant ses chansons sur scène, avec des costumes réalisés à l’identique, par sa maman.











A lire aussi

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville