EXCLU FRANCE 3. Sondage Régionales 2021 : J. Odoul en tête devant M. Dufay et G. Platret en Bourgogne Franche-Comté

La liste RN de Julien Odoul arrive en tête des intentions de vote au premier tour des élections régionales en Bourgogne-Franche-Comté, selon notre sondage exclusif Ipsos Sopra Steria. Au second tour, dans l'hypothèse d'une quadrangulaire, la présidente PS sortante Marie-Guite Dufay l'emporterait.

Marie-Guite Dufay, Denis Thuriot, Gilles Platret et Julien Odoul.
Marie-Guite Dufay, Denis Thuriot, Gilles Platret et Julien Odoul. © SEBASTIEN BOZON / AFP - JC Tardivon / MAXPPP - Lionel VADAM / MAXPPP - SEBASTIEN BOZON / AFP

Julien Odoul (RN) arrive en tête des intentions de vote au premier tour des élections régionales du 20 juin 2021 en Bourgogne-Franche-Comté. Selon notre sondage exclusif Ipsos Sopra Steria pour France 3 Bourgogne-Franche-Comté* dévoilé ce mercredi 9 juin, il obtiendrait 28 % des voix au premier tour. Il devance nettement ses adversaires principaux.

À égalité derrière lui, Marie-Guite Dufay (PS) et Gilles Platret (LR). Les deux listes (PS-PCF-PRG) et LR-UDI-DLF) recueillent 21 % des intentions de vote selon cette enquête. La liste LREM-Modem-Agir de Denis Thuriot arriverait en quatrième position avec 16 % des voix. Quatre listes seraient donc en position de se maintenir au second tour. 

En cinquième place, la liste EELV-divers écolo de Stéphanie Modde séduirait 8 % des électeurs. Elle pourrait donc fusionner avec une liste qualifiée pour le second tour. En revanche, la liste GRS-LFI-DVG de Bastien Faudot recueillerait 4 % des suffages et la liste Lutte ouvrière menée par Claire Rocher obtiendrait 2 % des voix. Ces deux listes ne seraient donc pas en mesure de fusionner. 

Si les infographies ne s'affichent pas, cliquez ici.

 

Marie-Guite Dufay donnée gagnante au second tour dans une quadrangulaire

En raison des incertitudes sur les possibles alliances politiques entre les deux tours, l'institut Ipsos n'a pas recueilli les intentions de vote des sondés en cas de triangulaire. Seule l'hypothèse d'un maintien des quatre candidats a été testée.

Dans ce cas, la liste de Marie-Guite Dufay arriverait en tête du second tour avec 32 % des voix devant celle de Julien Odoul qui convaincrait 29 % des électeurs. Avec trois points d'écart, ces résultats restent cependant en dessous de la marge d'erreur. Dans l'hypothèse d'une quandrangulaire, la liste de Gilles Platret recueillerait 21 % des voix et celle de Denis Thuriot 18 %. 

Pour rappel, en 2015, les électeurs avaient le choix entre trois listes au second tour. Marie-Guite Dufay s'était imposée avec 34,7 %, devant François Sauvadet avec 32,9 % et Sophie Montel avec 32,4 %.

Les électeurs de Julien Odoul et Denis Thuriot les plus sûrs de leur choix

À dix jours du premier tour, tout semble encore possible. Les certitudes de vote pour les principaux candidats sont très variables.

Ces derniers jours, les polémiques se sont enchaînées autour de la tête de liste Rassemblement national Julien Odoul. Ses électeurs sont pourtant les plus certains de leur choix pour le premier tour de scrutin (84 %), selon notre sondage. Rappelons tout de même que les sondés ont été interrogés en ligne du 3 au 7 juin, alors que la polémique sur les propos sur le suicide d'un agriculteur attribués à Julien Odoul lors d'une réunion du groupe RN au conseil régional venait de naître.

En revanche, 26 % des électeurs de Denis Thuriot, 40 % de ceux de Marie-Guite Dufay et 49 % de ceux de Gilles Platret disent pouvoir encore changer d'avis. 

Délinquance et chômage, en tête des préoccupations des habitants

Quand on les interrogent sur leurs préoccupations du moment, les sondés répondent d'abord la délinquance (34 %) devant le chômage (33 %). Viennent ensuite l'épidémie de Covid-19, l'immigration et le pouvoir d'achat.

Ces préoccupations varient selon les intentions de vote. Ainsi c'est l'immigration qui arrive en tête parmi les électeurs de Julien Odoul. Le chômage et la délinquance préoccupent prioritairement ceux de Marie-Guite Dufay, Gilles Platret et Denis Thuriot. Sans surprise, c'est l'environnement qui arrive en tête des préoccupations des électeurs de Stéphanie Modde. 

Sur les prérogatives qui relèvent du conseil régional, les sondés privilégient l'aménagement du territoire pour faciliter la vie en zone rurale (39 %) ainsi que la modernisation du secteur économique (37 %).

Des candidats assez peu connus

Autre enseignement de ce sondage, les candidats sont globalement peu connus des électeurs. À la question "Pour chacune des personnalités suivantes, pouvez vous me dire si vous la connaissez, ne serait ce que de nom ?", seule la présidente sortante tire son épingle du jeu. Marie-Guite Dufay est connue par une majorité des sondés (65 %). Les autres sont largement méconnus. 40 % des électeurs ont déjà entendu parler de Julien Odoul. 30 % de Gilles Platret et seulement 21 % de Denis Thuriot.

Une bonne opinion de la majorité sortante

Quelle opinion ont les électeurs de la majorité sortante ? Selon ce sondage, elle est plutôt bonne. 57 % des sondés jugent son bilan "bon" et 5 % "excellent". Près de trois quarts des électeurs de Stéphanie Modde (EELV) et de Denis Thuriot (LREM) jugent ce bilan positif ou excellent. C'est le cas pour 62 % de ceux de Gilles Platret (LR-UDI-DLF). Selon le sondage, seuls les électeurs de Julien Odoul ont majoritairement une opinion négative de ce bilan. 

Pour rappel, en 2015, la liste FN était arrivée en tête du premier tour des élections régionales en Bourgogne-Franche-Comté. Sophie Montel obtenait 31,5 % des voix, François Sauvadet (union de la droite) était en deuxième position avec 24,0 % des suffrages exprimés. Le nom de Marie-Guite Dufay (union de la gauche) était sur 23,0 % des bulletins.

Mais les électeurs avaient alors le choix entre dix listes au premier tour, contre sept en 2021. On comptait, en plus du trio de tête, une liste Debout la France (Maxime Thiébaut - 5,2 %), deux listes écologistes (Cécile Prudhomme - 3,9 %, Julien Gonzalez - 2,1 %), deux autres listes à gauche (Nathalie Vermorel - Front de gauche avec 4,6 %, Claire Rocher - Lutte ouvrière avec 1,5 %) et une liste UPR (Charles-Henri Gallois - 0,9 %).

Au second tour, les électeurs avaient le choix entre trois listes. Marie-Guite Dufay s'était imposée avec 34,7 %, devant François Sauvadet avec 32,9 % et Sophie Montel avec 32,4 %.


* Sondage Ipsos Sopra Steria pour France 3 Bourgogne-Franche-Comté réalisé par internet du 3 au 7 juin 2021 auprès de 1 001 personnes inscrites sur les listes électorales en Bourgogne-Franche-Comté, constituant un échantillon représentatif des habitants de Bourgogne-Franche Comté âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas : sexe, âge, profession de la personne interrogée, catégorie d’agglomération, département.

Revoir le débat d'avant premier tour entre les sept têtes de listes aux élections régionales en Bourgogne-Franche-Comté

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections région bourgogne franche-comté fusion des régions