• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Framatome : un carnet de commandes bien rempli pour le site du Creusot

La forge du Creusot en pleine action (presse de 9000t) / © FTV Fanny Borius
La forge du Creusot en pleine action (presse de 9000t) / © FTV Fanny Borius

Le site industriel de Framatome (anciennement Areva Creusot Forge) au Creusot (Saône-et-Loire) a convié les médias ce mercredi 18 juillet, pour montrer que la filière du nucléaire civil avait toujours de l'activité, avec un carnet de commandes bien étoffé.

Par F.L.

Reprise de l'activité de forge
Framatome a annoncé aujourd'hui mercredi 18 juillet qu’elle reprenait officiellement ses activités, notamment de forge, pour le parc nucléaire français.
Ses activités avaient déjà repris pour le parc étranger (principalement pour la centrale de Hinkley Point au Royaume-Uni) au début de l’année.

Validation de l'ASN
La semaine dernière, le site du Creusot a reçu l’autorisation de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) pour réaliser des essais de traction et ainsi maîtriser tout le processus qualité .
« L’ASN a reconnu nos efforts, le site du Creusot a tiré les leçons de son passé, appris de ses erreurs et recommence à réécrire son histoire », a déclaré David Émond, directeur des composants de Framatome.

Le carnet de commandes du site du Creusot est rempli jusque 2021.
La presse de 9000t et sur la droite, le manipulateur d'une capacité de 200t / © FTV Fanny Borius
La presse de 9000t et sur la droite, le manipulateur d'une capacité de 200t / © FTV Fanny Borius

Cette annonce survient alors que deux ONG ont déposé plainte au tribunal de Cherbourg contre EDF et Framatome, au sujet du dossier des défauts constatés sur des soudures effectuées EPR à Flamanville.

L'interview de David Emond, directeur des composants Framatome
Framatome : un carnet de commandes bien rempli pour le site du Creusot

A lire aussi

Sur le même sujet

Quel avenir pour la maison Colette de Besançon ?

Les + Lus