L'ex-branche réacteurs d'Areva change de nom : EDF retourne à Framatome

Un ouvrier devant les forges d'Areva au Creusot (Saône-et-Loire) le 21 octobre 2016. / © MaxPPP
Un ouvrier devant les forges d'Areva au Creusot (Saône-et-Loire) le 21 octobre 2016. / © MaxPPP

Les sites bourguignons de Creusot Forge, Saint-Marcel et Chalon Services sont concernés par le changement de nom.

Par France 3 Bourgogne / ML avec AFP

Framatome revient. New NP, l'ex-branche réacteurs d'Areva à présent gérée par EDF a été rebaptisée. Elle reprend le nom d'une des deux structures qui avaient fusionné en 2001 pour former Areva, selon une annonce de la société ce jeudi. Les sites de Saint-Marcel, Chalon Service et surtout Creusot Forge (Saône-et-Loire) rejoignent donc cet étendard pas si nouveau. 


Restructuration


Avec la Compagnie générale des matières nucléaires (Cogema), la Franco-américaine de constructions atomiques (Framatome) avait donné naissance à Areva. Le groupe était censé permettre un développement à l'international de la filière nucléaire française mais la catastrophe de Fukushima en 2011, les difficultés rencontrées par le chantier du réacteur EPR d'Olkiluoto (Finlande) ou encore l'échec de certaines opérations dans l'uranium ont entraîné une perte de cinq milliards d'euros pour le groupe en 2014.



Avec le retour de ce nom, Framatome revient à une "marque reconnue à l'internationale" et souhaite miser sur "l'expertise et l'expérience", a précisé un porte-parole à l'AFP.  Ce chancement intervient après un changement de gouvernance. Depuis le début de l'année, l'entité est détenue par EDF (75,5% du capital), le groupe japonais Mitsubishi Heavy Industries (19,%) et le Français Assystem (5%).

La direction inchangée


La branche réacteurs regroupe 14 000 salariés en France et à l'international, qui travaillent sur des activités de conception de centrales, de fournitures d'équipements de la chaudière nucléaire et de maintenance de réacteurs, selon le communiqué de la société.


Elle reste dirigée par Bernard Fontana, nommé président du directoire. Philippe Braidy a quant à lui pris le poste de directeur général lors d'un conseil de surveillance réuni jeudi. Il était jusqu'ici en charge des finances et de la stratégie de la branche réacteurs d'Areva,

Sur le même sujet

Les scolytes se développent avec la sécheresse

Les + Lus