Avant la fusion avec Fiat-Chrysler, les ventes de PSA sont en légère hausse

En mai, la production ne s'arrêtera pas les jours fériés à Sochaux sauf le 1er mai. / © Lionel Vadam - maxPPP
En mai, la production ne s'arrêtera pas les jours fériés à Sochaux sauf le 1er mai. / © Lionel Vadam - maxPPP

De janvier à octobre, PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel), en route vers une fusion avec Fiat Chrysler, a enregistré une très légère hausse de ses ventes (+0,8%).

Par Camille Belsoeur avec AFP

Dans un marché automobile français en légère baisse, PSA, qui se prépare à une fusion avec le constructeur italo-américain Fiat-Chrysler, affiche une très faible croissance avec une hausse de 0,8% des nouvelles immatriculations. Selon des chiffres publiés vendredi 1er novembre par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), les nouvelles immatriculations ont atteint un total de 1,83 million de janvier à octobre en France, contre 1,836 à la même période l'an passé.
 

Parmi les constructeurs français, Renault (avec Dacia, Alpine) a fait nettement mieux que la moyenne, avec des immatriculations de voitures neuves en hausse de 18,86%, avec 39.717 véhicules immatriculés, tandis que PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel), en route vers une fusion avec Fiat Chrysler, stagne (+0,8%) à 61.668 véhicules, selon le CCFA.

Les ventes de véhicules hybrides (essence-électrique) sont en hausse de 5,4% sur dix mois avec 99.727 véhicules, et les tout électriques progressent de 1,9% avec 34.760 nouveaux véhicules immatriculés. Des marchés sur lesquels PSA veut massivement investir. Un effort qui justifie sa fusion avec Fiat-Chrysler, selon le gouvernement français qui a validé l'opération de fusion. 

Sur le même sujet

Les + Lus