Guide Michelin 2018 : pas de nouveaux étoilés en Franche-Comté

Un plat du restaurant étoilé "Mon plaisir" à Chamesol, dans le Doubs
Un plat du restaurant étoilé "Mon plaisir" à Chamesol, dans le Doubs

Comme en 2017, le Graal des cuisiniers n'a pas fait de nouveau heureux dans la région. La Bourgogne, elle, compte deux nouveaux étoilés. 

Par Claire Courbet avec AFP

Les années passent et se ressemblent. Comme en 2017, la Franche-Comté n'a pas décroché de nouveau chef étoilé. Dans la région Bourgogne en revanche, plusieurs chefs ont été récompensés pour la première fois.   

Au total, le guide France 2018 compte cinq nouvelles tables deux étoiles et 50 nouvelles une étoile. Le guide 2018 sera en vente ce vendredi 9 février. 

Pour rappel, la région Franche-Comté avait en 2017, comme en 2016, 11 tables étoilées.

Le seul chef de la région a avoir 2 étoiles était Steeve Naessens de la Maison Jeunet à Arbois, dans le Jura.

Dix autres avaient une étoile :

Joël Césari, du restaurant La Chaumière, à Dole (Jura),
Pierre Basso-Moro, du château de Germigney à Port-Lesney (Jura),
Romuald Fassenet, du château du Mont Joly à Sampans (Jura),

Marc Faivre, de Le Bon Accueil, à Malbuisson (Doubs),
Hugues Droz, de La France, à Villers-le-Lac (Doubs),
Jacques Barnachon, de L'Etang du Moulin, à Bonnétage (Doubs),
Christian Pilloud, de Mon Plaisir, à Chamesol (Doubs),
Olivier Prévôt-Carme, de Le St-Martin, Montbéliard (Doubs),

Philippe Zeiger, du Pot d'Etain, à Danjoutin (Territoire de Belfort),

Jean-Michel Turin, du château de Vauchoux (Haute-Saône).

A lire aussi

Sur le même sujet

Gueugnon : l’usine Aperam mise en demeure pour des rejets polluants illégaux

Les + Lus