Frontaliers : ils auront les même droits à la priorité au retour à l'emploi qu'un citoyen suisse

© Vincent Isore - maxPPP
© Vincent Isore - maxPPP

Depuis le 1er juillet 2018, la Suisse applique "la préférence indigène" sur ses offres d'emploi. Priorité aux chômeurs suisses donc, mais aussi aux frontaliers c'est la bonne nouvelle. 

Par Sophie Courageot

Vous êtes frontalier ? Vous avez été licencié ? Vous avez travaillé plus d'un an en Suisse ? Vous pouvez vous inscrire désormais pour avoir accès aux offres d'emploi en Suisse. En 2014, une votation nationale contre l'immigration de masse a voté une sorte de préférence nationale pour les offres d'emploi. Le système a mis du temps à se mettre en place. Depuis le 1er juillet 2018, les offres d'emploi en Suisse sur des secteurs en tension sont réservées prioritairement durant 5 jours aux chômeurs suisses. Le groupement frontalier européen s'est mobilisé pour que les frontaliers aient accès à ces offres. 

Les frontaliers concernés doivent s'inscrire à Pole Emploi et auprès des ORP, les offices de placement régionaux dans le canton où ils ont travaillé. 

Plus d'infos sur  www.frontalier.org

Jean-François Besson, Secrétaire général du groupement transfrontalier européen était l'invité du 19/20.
 
Frontaliers : ils sont considérés comme des travailleurs indigènes en Suisse
Avec Jean-François Besson Secrétaire général du groupement transfrontalier européen

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus