Affaire Alexia Daval : 21 personnes seront parties civiles au procès, l'avocate Caty Richard sera présente aux assises

Maître Caty Richard, ténor du barreau, accompagnera au procès dès lundi 16 novembre à Vesoul (Haute-Saône) trois membres de la famille d’Alexia Daval.
 
Me Caty Richard sera l'avocate de la famille éloignée d'Alexia Daval lors du procès de Jonathann Daval devant la cour d'assises de Haute-Saône.
Me Caty Richard sera l'avocate de la famille éloignée d'Alexia Daval lors du procès de Jonathann Daval devant la cour d'assises de Haute-Saône. © Xavier de Torres - maxPPP
21 personnes au total se sont portées parties civile dans ce procès, et vont faire entendre leur voix, via leurs avocats.

Maître Gilles-Jean Portejoie, on le savait, est l'avocat des parents, de la sœur, du beau-frère d’Alexia, et d’une partie de la famille.

La famille éloignée d'Alexia elle aussi partie civile

Maître Caty Richard va rejoindre elle aussi la salle d’assises du Palais de Justice de Vesoul du 16 au 20 novembre. Elle accompagnera trois membres de la famille proche d’Alexia, son oncle (qui est également son parrain), sa compagne, et l’épouse de l’un de ses cousins.

Maître Richard a été contactée par des membres de la famille qui souhaitaient se constituer partie civile dans ce dossier. Elle nous précise par téléphone :

La famille élargie qui a toujours été discrète a souhaité être présente aux côtés de la proche famille d’Alexia lors de cette audience. Leurs douleurs ne se soustraient pas à la souffrance des plus proches mais s’additionnent.

Depuis plus de 20 ans, cette avocate qui a son cabinet en région parisienne a connu de nombreuses affaires à dimension nationale.

L’avocate de la famille d’Elisa Pilarski

Le 16 novembre 2019, une jeune femme de 29 ans, Elisa Pilarski enceinte de 6 mois est retrouvée morte par son compagnon. Elle était en promenade avec le chien de ce dernier dans une forêt de l’Aisne. L’histoire nous apprendra quelques mois plus tard, que c’est le chien Curtis, un American Staffordshire qui a tué la jeune femme.

L'avocate de l’une des 11 victimes de l’attaque de Charlie Hebdo

Dans ce procès, Maître Richard a plaidé pour les enfants de l’économiste et journaliste  Bernard Maris, l’une des 11 victimes de cette attaque meurtrière. Le verdict est attendu dans les jours à venir.
Au fil de toutes ces années, l’avocate parisienne s’est forgé une solide expérience et réputation qu’elle compte mettre à profit de la famille d’Alexia. 
Le Palais de Justice de Vesoul
Le Palais de Justice de Vesoul © Jean-François Fernandez / MaxPPP

Le protocole sanitaire a déclenché cette demande des nouvelles parties civiles

Le public ne pourra pas être présent sur ce procès, le confinement ne permet pas aux citoyens d'assister à des audiences de justice. La famille ne pouvait donc être présente. Elle a donc réfléchi autrement.

En se constituant partie civile, la famille peut accéder à l’audience et suivre les débats, l’importance d’être présent, ils y tenaient.

Me Caty Richard

Ce qu'attendent ces trois nouvelles parties civiles du procès ? 

Maître Richard en écoutant ses clients, a ressenti un véritable traumatisme subit depuis la disparition et la mort d'Alexia Daval en octobre 2017. 

Il y a forcément deux niveaux de traumatisme, tout d’abord avec la mort d’Alexia, les condiditions sordides de son décès et puis second point qui a été très lourd, la trahison de Jonathann Daval. Face à lui, il va voir une famille meurtrie mais soudée face à ce drame. Ce que mes clients attendent, c’est qu’enfin, il aura le courage face à toute la famille d’assumer son acte horrible.

Maître Gilles-Jean Portejoie qui représente les parents Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, soeur Stéphanie et le beau-frère Grégory Gray accompagne également 18 membres de la famille qui ont souhaité se constituer partie civile. C'est toute une famille qui veut obtenir des réponses et comprendre comment Jonathann Daval en est arrivé à donner la mort ce soir-là à son épouse, et menti à toute sa belle famille pendant plusieurs mois, avant d'avouer la terrible vérité. 
 

Une quarantaine de journalistes vont couvrir ce procès très attendu. Il doit durer 5 jours devant la cour d'assises de Haute-Saône à Vesoul du 16 au 21 novembre. Jonathann Daval est mis en examen pour meurtre sur conjoint, il encourt une peine à perpétuité. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire alexia daval faits divers justice société