Covid-19. Le plan blanc déclenché dans les hôpitaux de Haute-Saône

Publié le Mis à jour le
Écrit par Toky Nirhy-Lanto .

Le nombre de malades de la Covid-19 augmente : les hôpitaux de Haute-Saône adoptent aussi le plan blanc. Des opérations médicales ou consultations risquent d'être reportées.

Dans un communiqué publié le 10 décembre, le groupe hospitalier de la Haute-Saône annonce la réactivation du plan blanc. Il s'agit pour les hôpitaux du département de faire face à la 5ème vague en cours et qui touche l'ensemble de la région. En pratique, les établissements de santé de Vesoul, Luxeuil-les-Bains, Lure ou encore Gray (Haute-Saône) se préparent à accueillir des malades supplémentaires de la Covid-19. 

Report d'opérations et limitation des visites

Cette hausse des cas de coronavirus oblige les hôpitaux Haut-Saônois à prévoir plus de lits et de personnel pour accueillir les malades du coronavirus. Conséquence : des opérations chirurgicales et des consultations vont être reportées. Les secrétariats médicaux doivent informer les patients concernés. 

Les visites aux patients sont restreintes. Il est interdit d'aller voir les malades atteints de la Covid-19. Les autres personnes hospitalisées n'ont droit qu'à une visite par jour. Même chose en pédiatrie et en maternité. Seuls les parents ou les conjoints sont admis. Les personnes en Ehpad ne doivent recevoir que deux personnes quotidiennement.

Hausse des cas de Covid-19 dans la région

Les hôpitaux de Haute-Saône suivent ceux des autres départements de la région. Le CHU Jean-Minjoz de Besançon (Doubs) a enclenché le plan blanc, le 7 décembre dernier. C'est le même jour que pour l'hôpital Nord Franche-Comté, à Trévenans

Pour l'ensemble de la région, le taux d'incidence est actuellement en forte hausse. Les derniers chiffres de l'Agence régionale de santé donnent une moyenne de 520 cas pour 100.000 habitants, pour la semaine du 30 novembre au 6 décembre. C'est bien plus que la semaine du 22 au 29 novembre, où ce taux se situait alors à 346 pour 100.000 habitants.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité