Covid-19 : L’hôpital Nord Franche-Comté déclenche le plan blanc pour faire face à la cinquième vague

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Hienard avec Jérémy Chevreuil
En avril 2020, à l'hôpital Nord Franche-Comté à Trévenans (Territoire de Belfort).
En avril 2020, à l'hôpital Nord Franche-Comté à Trévenans (Territoire de Belfort). © Lionel VADAM / MAXPPP

A Trévenans (Territoire de Belfort), la direction de l’hôpital annonce ce mardi 7 décembre l’activation du plan blanc. Ce dispositif permet à l’établissement de disposer de moyens supplémentaires face à l’afflux de patients.

L’hôpital Nord Franche-Comté connaît depuis plusieurs semaines un afflux de patients. A Trévenans, près de Belfort, tous les services de l’établissement sont en tension. A tel point que l’établissement a rappelé récemment dans une note interne que le personnel positif au covid, mais asymptomatique, pouvait travailler. Le déclenchement du plan blanc semblait donc inévitable.

L'établissement déprogramme ainsi 2/3 des opérations chirurgicales non urgentes et libère une cinquantaine de lits se libèrent pour les hospitalisations liées au covid, et une dizaine de places, du côté de la réanimation. Le nombre de visiteurs sera également réduit : un par patient.

Dans ce contexte de tensions hospitalières, Pascal Mathis, directeur de l'établissement, avait déjà annoncé que des mesures seraient prises, indiquant que l'activité covid "doublait chaque semaine". Ce mardi 7 décembre, plus de 50 patients sont hospitalisés en raison du virus, dont 10 en réanimation. Parmi ces personnes, sept ne sont pas vaccinées, deux ont eu leur deuxième dose il y a plus de cinq mois et le dernier est un patient de 74 ans, triple vacciné et immunodéprimé. 

 

 

 

La circulation du virus s'accélère dans la région

 

L'hôpital Nord Franche-Comté n'est pas le seul établissement de la région à déclencher ce dispositif. Fin novembre, celui de Pontarlier dans le Haut-Doubs avait pris les devants. Celui de Dole a été enclenché le 2 décembre. Cette mesure est prise dans un contexte épidémique fort en Bourgogne-Franche-Comté. La circulation du virus s'est accélérée dans tous les départements bourguignons et comtois. D'après les chiffres du 3 novembre 2021, le taux d'incidence régional a atteint 350 pour 100 000 contre 200 pour 100 000 habitants la semaine précédente. 7% des dépistages sont aujourd'hui positifs.

Le plan blanc avait déjà été déclenché par les hôpitaux, lors des précédents pics épidémiques de covid-19. D'après le ministère de la Santé, ce "dispositif de crise", permet aux établissements de santé de "mobiliser immédiatement les moyens de toute nature dont il dispose en cas d’afflux de patients, ou pour faire face à une situation sanitaire exceptionnelle". La mesure peut être prise par "le directeur ou le responsable de l’établissement, qui en informe sans délai le représentant de l’Etat dans le département, ou à la demande de ce dernier."

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.