• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Champvans (70) : collision entre un car scolaire et une voiture en Haute-Saône, un enseignant grièvement blessé

Un bus et une voiture se sont percutés. / © France 3
Un bus et une voiture se sont percutés. / © France 3

Le bilan fait état de 32 personnes impliquées et quatre blessés dont un grièvement, il s'agit d'un enseignant du collège Jacques Prévost de Pesmes. Le bus transportait des collégiens et lycéens de Gray, en Haute-Saône. 

Par France 3 FC

Un grave accident de la circulation est survenu sur la route départementale 475, sur la commune de Champvans, en Haute-Saône, en direction de Gray. Les secours ont été dépêchés sur place lundi 17 décembre autour de 18h, ils indiquent que 32 personnes sont impliquées.

Une voiture et un car scolaire sont entrés en collision. Le conducteur de la voiture, grièvement blessé, a été pris en charge par les pompiers et évacué par hélicoptère. L'homme est enseignant du collège Jacques Prévost de Pesmes, nous apprend le rectorat dans un communiqué. Il est toujours hospitalisé à l'hôpital Minjoz de Besançon.

Le bus transportait des collégiens et lycéens de Gray habitant les communes d’Esmoulin, d’Apremont et de La Loge.
 
Champvans : grave collision entre un car scolaire et une voiture, 32 personnes impliquées
>> Franck Ménestret, Camille Saiseau et Frédéric Buridant

"La chauffeuse du bus explique avoir vu des sangliers traverser et a pilé. Une voiture qui venait de Champvans a également fait un écart et a percuté l'avant-gauche du bus", affirme le commandant la brigade de gendarmerie de Gray, Sébastien Cucheval.

Les 30 élèves qui étaient dans le bus ont, eux, été transférés à la salle des fêtes de Champvans où ils ont été examinés par les pompiers. Deux jeunes filles ont été hospitalisées dans un état léger, assure le rectorat. Elles sont toutes deux sorties de l'hôpital entre hier soir et ce matin.
 

La conductrice du car, elle aussi, est légèrement blessée et dix élèves parmi les 30 à bord sont en état de choc. "Ils étaient à proximité de leur domicile quand l'accident est survenu. C'est pour ça que les parents étaient là, pour les rassurer sur l'état de leurs enfants et qu'on s'assurent qu'ils rentrent chez eux sans complication", explique Mathieu Favre, commandant des opérations de secours.

Tous les moyens nécessaires ont été mis en oeuvre par le service départemental d’incendie et de secours et par la gendarmerie nationale pour intervenir au plus vite, indique la Préfecture. La circulation sur RD475 a été rétablie dans la soirée, le temps des secours et du dépannage du bus.

Une cellule d'écoute a été mise en place dans les établissements scolaires des élèves présents dans le bus.

 

Sur le même sujet

François Hollande accorde un entretien à France 3 Bourgogne

Les + Lus