Mort d'Alexia : l'autopsie oriente l'enquête vers un homicide volontaire

Alexia Daval avait 29 ans / © Didier Fohr - maxppp
Alexia Daval avait 29 ans / © Didier Fohr - maxppp

Selon le procureur de la République de Besançon, l'autopsie d'Alexia Daval a donné des résultats précieux pour les enquêteurs. Des examens complémentaires seront nécessaires. 

Par S.C avec AFP

La piste de l'homicide volontaire privilégiée


Selon les dernières informations, l'hypothèse de l'homicide volontaire est privilégiée.  L'hypothèse d'un accident de la route ou d'un accident de chasse dissimulé par l'incendie du corps semble écartée, des sources concordantes. Celle de l'homicide volontaire semble privilégiée, en toute logique avec l'ouverture d'une information judiciaire pour "assassinat".

L'autopsie du corps d'Alexia Daval, 29 ans, retrouvé lundi calciné dans un bois près de Gray, en Haute-Saône, a été "concluante" car elle a permis de connaître "les raisons de sa mort", a indiqué vendredi la procureure de Besançon, Edwige Roux-Morizot.


On connaît les raisons de sa mort d'Alexia, mais des examens complémentaires sont encore nécessaires pour en connaître le détail

a expliqué la magistrate qui ne souhaite pas donner pour l'instant de détails sur les résultats de l'autopsie afin des de ne pas nuire à l'enquête. Dès la découverte du corps de la joggeuse, le parquet avait fait savoir qu'il ne communiquerait aucun résultat de l'autopsie. Elle a eu lieu jeudi 2 novembre jusque tard dans la soirée à l'institut médico-légal de Besançon sur le corps de la jeune femme de 29 ans retrouvé lundi en forêt de Velet-Esmoulin près de Gray. 

Alexia, le point sur ce que l'on sait
Interviews de Jean-Claude Blairet Association de chasse de Velet/ Reportage d’Emmanuel Rivallain, Florie Castaingts et Pierre Mayayo.

Une autopsie sur un corps calciné


Malgré la combustion du corps, "plein d'indices ont pu être recueillis" et "l'autopsie a permis de conclure à un certain nombre d'éléments intéressants pour l'enquête", a-t-elle souligné.

Les résultats de l'autopsie donnent un nouveau tournant aux investigations après trois journées passées sur la scène de crime pour relever le moindre indice.

Ils permettent aux enquêteurs de la section de recherches de Besançon d'orienter les investigations et de creuser certaines pistes. "Mais il y a encore plusieurs hypothèses et beaucoup d'éléments à récupérer et à vérifier", a précisé la procureure.

La famille de la jeune femme a invité à une marche silencieuse dimanche à 11h00 à Gray pour lui rendre hommage. Le rendez-vous est fixé à 11 heures à la Halle Sauzay, avec une rose blanche pour celles et ceux qui le souhaitent.



© Sébastien Bozon - AFP
© Sébastien Bozon - AFP

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Yonne : le gouvernement promet de maintenir le 15 et un hélicoptère

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne