INSOLITE. Laurent Camus sculpte le bois de cerf pour le transformer en bijou naturel et original

replay

Le bois de cerf tombe naturellement de la tête de l’animal, lors de sa mue annuelle. Ce matériau très résistant permet à Laurent Camus, sylvisculpteur, de travailler le bois de cerf pour le transformer en bijou.

Avant de partir en quête d’un beau bois de cerf tombé en forêt, il est bon de connaître parfaitement l’animal, ses habitudes et son mode de vie. Pour tout savoir, le parc animalier de Fougerolles Saint-Valbert en Haute-Saône organise des visites à la découverte du cerf élaphe, ce grand cerf qui fréquente les forêts de France et d’Europe. 

Dans nos contrées, le cerf élaphe mesure environ 1,80 mètres, et il peut peser jusqu’à 200 kilos. Le mâle perd sa ramure une fois par an entre les mois de février et d’avril.

Philippe Déprez

Responsable accueil au Parc Animalier de Fougerolle

Les premiers bois apparaissent sur la tête des jeunes à l’âge de 10/11 mois. Chaque année, ils vont tomber et repousser toujours plus grands l’année suivante. Philippe Déprez précise : "lorsque les bois de cerf repoussent, ils sont recouverts d’une peau vascularisée qui permet la croissance de l’os."

Le bois de cerf est un matériau très résistant, fabriqué à partir d’os. C’est un attribut sexuel très important pendant les combats, lors du rut. Plus la ramure est importante, plus le mâle a des chances de s’imposer et de s'accoupler avec les femelles.

C’est donc cette imposante ramure qui est recherchée par les passionnés. Elle n’a rien à voir avec les bois de cerf récupérés sur un animal abattu durant la chasse. Ce bois-là est tombé naturellement au sol, de la tête d’un animal en pleine forme. Et c’est ce bois d’animal "bien vivant" que recherche Laurent, passionné de forêts et de grands cerfs.

Pour les bijoux que je fabrique, je privilégie des bois de cerf issus de la mue, car ils sont chargés de bonnes énergies. Pour la fabrication d’un pendule par exemple, il est impossible d’utiliser les bois d’un animal mort. 

Laurent Camus

Sylvisculpteur

Dans son atelier, Laurent fabrique aussi des bagues, des boucles d’oreilles, des porte-clés et des tas d’autres objets en bois de cerf. Une façon pour lui de rester au contact de ce qui lui a été le plus cher tout au long de sa carrière d’agent ONF, la forêt et les animaux.

Reportage complet à découvrir dimanche 11 février dans l’émission "En terre animale" à 12h55 sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté et en avant-première dès le samedi 10 février sur France.tv.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité