Tour de France 2022 : Thibaut Pinot sera bien au départ, après avoir été positif covid-19

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Courageot avec AFP

Le cycliste de Haute-Saône sera au départ de la Grande Boucle vendredi 1er juillet au Danemark. Le coureur de l’équipe cycliste Groupama FDJ n’est pas le seul à avoir été positif ces dernières semaines, voire derniers jours.


“Thibaut Pinot et Stefan Küng sont désormais aptes à prendre le départ du Tour de France. Ils avaient été testés positifs à la Covid-19 juste après le Tour de Suisse”, indique à 48 heures du départ l’équipe cycliste Groupama sur son compte Twitter.


Le Comtois n’a donc pas échappé à son tour au virus après le Tour de Suisse disputé du 12 au 19 juin et dont il avait remporté la 7e étape. "Au niveau timing, c'est plutôt bien tombé. Mais, après, j'ai commencé à douter au milieu de la semaine dernière. Je ne vais pas dire que j'ai passé ma meilleure semaine. Il y avait pas mal de stress. Maintenant, c'est de l'histoire ancienne. Depuis dimanche, je récupère vraiment pas mal. Je suis vraiment optimiste pour le Tour même si je n'ai pas pu trop rouler la semaine dernière, je risque d'être un peu juste dans les premiers jours" a expliqué Thibaut Pinot.

"A titre personnel, tout simplement, à m'épanouir, à être content de ce que je fais. On parle beaucoup de maillot à pois, de victoire d'étape mais je pense qu'il y a moyen de prendre du plaisir ailleurs. Mais c'est sûr que si j'ai la possibilité d'aller chercher une victoire d'étape, ce serait très bien et si David monte sur le podium, ce serait encore mieux. Il y aura vraiment de quoi faire. Si je suis en forme et si ça se passe bien, le reste suivra. On sait qu'à la pédale, il faut battre des coureurs qui sont durs à battre et, dans un échappée, je serai l'homme à battre. Ce ne sera pas facile" a ajouté le coureur comtois en conférence de presse.

Le Tour de France s’élance alors qu’une 7e vague de covid-19 touche la France

150.000 cas détectés ces dernières 24 heures.

Dans l’équipe Quick-Step, Alpha Vynil pour participer au Tour, le champion de France va remplacer Tim Declercq, positif au Covid-19. Le Suisse Marc Hirschi a par exemple été appelé pour remplacer l'Italien Matteo Trentin, positif au covid-19, dans l'équipe UAE.

Un protocole sanitaire bien présent sur le Tour de France, mais moins draconien

Le nouveau protocole publié mardi par l'Union cycliste internationale (UCI) prend en compte l'évolution de la situation sanitaire, à savoir l'augmentation du nombre de cas positifs récemment déclarés. Il vise à "renforcer la surveillance médicale du peloton" et de son entourage mais prend en compte, avec pragmatisme, le cas par cas. Mesure-phare, un coureur asymptomatique ne sera pas contraint automatiquement à l'abandon, contrairement à ce qui s'est passé ces dernières semaines notamment au Tour de Suisse.

"La décision d'isolement éventuelle sera prise de manière collégiale par le médecin de l'équipe concernée, le médecin Covid-19 de l'épreuve et le directeur médical de l'UCI, sur la base des éléments cliniques disponibles", prévoit le nouveau règlement.