Vesoul : opération de contrôles des places de parking pour personnes handicapées

A quelques heures du réveillon, il y a foule dans les magasins et sur les parkings. Il arrive que les places pour les personnes en situation de handicap ne soient pas respectées. A Vesoul, les gendarmes ont procédé à des contrôles inopinés toute la journée.

© Frédéric Buridant
Pas toujours facile de se garer pour faire ses courses de Noël ! La tentation de prendre une place de parking réservée aux personnes à mobilité réduite peut être grande. Pour éviter ces infractions, la gendarmerie de Vesoul mène régulièrement des opérations de contrôles. Ce lundi 23 septembre, un groupe de gendarmes a surveillé les abords du centre commercial de Pusey. Ils vérifient la présence d'un macaron en règle sur le pare-brise.

135 euros d'amende

Si l'automobiliste garé sur un emplacement réservé n'a pas de macaron, il risque une amende de 135 euros pour stationnement gênant (article R417-11 du code de la route). Il n'existe pas de minoration à 90 euros en cas de paiement sous 30 jours. Cette sanction peut être accompagnée d’une immobilisation du véhicule et d’une mise en fourrière. 

Ce lundi, deux personnes ont été verbalisées. En 2019, 70 infractions ont été relevées par la brigade de Vesoul. Avec cette action, les gendarmes veulent aussi faire de la prévention.

Le reportage de Frédéric Buridant, Antoine Laroche et Emmanuel Dubuis :
Vesoul : opération de contrôles des place de parking pour personnes handicapées
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société handicap sécurité