"Vindieu ! " Sur TikTok, le succès des influenceurs Haut-Saônois (et de leur accent)

Louca, Pierre-Hugues José, Flooz-Flooz la Fripouille... Ils se sont faits un nom sur Tiktok et sont fiers de mettre en lumière la Franche-Comté les réseaux sociaux. Un moyen de casser certains clichés.

"R'gardez-moi ça ! La Saône, en Franche-Comté ! Les cr'vures, vous avez pas ça à la ville, les citadins hein !" son téléphone en main, Louca interpelle les internautes. Une vidéo de 21 secondes, pendant laquelle l'adolescent traverse un pont sous la pluie, qui a été "aimée" par plus de 750 000 personnes et vue plus de 8 millions de fois. Sur Tiktok, le collégien de Haute-Saône est devenu un phénomène. 

Sors un peu de ton patelin et tu verras que l'accent, il est partout !

Louca

Dans une vidéo

Cela fait environ cinq ans que Louca réalise des vidéos sur le réseau social TikTok. Originaire de Seveux-Montey, en Haute-Saône, il a commencé par des parodies de chansons, puis peu à peu, il s'est mis à parler de la Franche-Comté, avec un accent bien prononcé. "Ce n'était pas prévu que je parle de ma région, mais ça s'est fait très naturellement. Je trouvais qu'il n'y avait pas beaucoup de gens qui en parlaient sur les réseaux", confie le jeune garçon de 14 ans.

"Je ne pourrais pas être citadin"

Et puis, à sa grande surprise, ses vidéos font un carton et comptabilisent des milliers de vues. "Pour moi, c'est important de faire ça. Dans ce que je fais, je montre qu'ici, c'est calme, verdoyant, moins pollué que dans les villes, qu'il y a plus d'espace", raconte-t-il. "Personnellement, je suis fier d'habiter ici, je ne pourrais pas être citadin". Son accent, il ne le force pas. "C'est la façon dont je parle, mais dans certaines vidéos ça peut être accentué parce que je parle plus fort".

@theloucashow

Alors les gars ?! 😅😂😂

♬ son original - Louca Le Franc Comtois

Une de ses vidéos, publiée récemment, a atteint les huit millions de vues. Un chiffre vertigineux. Sa mère, Patricia, veille alors au grain, pour faire attention à la toute nouvelle notoriété de son fils. "Je le soutiens dans ce qu'il fait, je trouve ça bien, mais j’ai créé un compte TikTok pour surveiller, lire les commentaires et l'alerter quand il y a besoin". Pour éviter de contrarier certaines personnes, Louca essaye de réfléchir à ce qu'il va dire ou à la mise en scène qu'il va choisir. "Je fais 2-3 prises avant de filmer pour de vrai".

"On est souvent vus comme des ploucs"

Lorsque Pierre-Hugues José, un rappeur originaire de la région, est tombé sur la vidéo virale de Louca, il lui a proposé de faire une vidéo ensemble. "On se connaissait déjà un peu, il était venu me voir en concert, notamment à l'Echo System, une salle de spectacles de Scey-sur-Saône, on a alors un peu discuté et il m'a dit qu'il faisait des vidéos", raconte l'artiste d'une trentaine d'années. "C'est un petit du coin, il habite à deux villages de chez mes parents". C'est tout naturellement que le jeune homme a accepté la proposition. Ils ont alors filmé un remix de sa vidéo au Port de Savoyeux la semaine dernière, avec l'apparition à la fin de Pierre-Hugues José qui le réprimande et l'accuse de lui piquer "son fonds de commerce".

@theloucashow Regarde moi les, les pingouins dans leurs berlingo la... 😎🤣 merci @Pierre Hugues José ♬ son original - Louca Le Franc Comtois

Effectivement, lors de ses concerts, le rappeur, très présent sur les réseaux sociaux, raconte des anecdotes sur ses origines entre deux morceaux, avec son accent franc-comtois. Pour lui, c'est important de "mélanger nos différentes générations". "On n'a pas le même âge et pourtant on défend tous les deux la même chose". Vivant aujourd'hui dans la capitale, Pierre-Hugues José est fier de ses racines et le revendique au quotidien : "On est souvent vus comme des ploucs lorsqu'on vient de la campagne profonde, j'essaye au maximum de casser ces préjugés. Peu importe d'où l'on vient, on peut réussir, c'est la richesse de notre Hexagone. Je suis fier de cet accent, de cette gouaille".

À lire : VIDÉO. "La nature n'est pas une poubelle" : Flooz-flooz la fripouille, ambassadeur de la Haute-Saône sur TikTok

De son côté, Louca, au-delà de ses vidéos TikTok, s'est lancé dans un nouveau projet. Il a créé avec un de ses amis, Soren, le club des supporters de l'équipe de football du village de Seveux-Motey. "J'ai fait du foot pendant quelques années, ça me tenait à cœur de m'investir dans l'équipe de mon village. D'autant plus que mon père y joue", s'enthousiasme-t-il. Pour communiquer sur la vie du club, ils ont ouvert des comptes Instagram et TikTok et ils souhaitent faire des "vlogs" pour raconter leurs dimanches au club. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité