IMAGES. Le personnel hospitalier de Franche-Comté manifeste pour davantage de moyens après la crise du coronavirus

Plusieurs rassemblements ont été organisés, mardi 16 juin, en Franche-Comté par le personnel hospitalier. Les soignants ont demandé à ce que les promesses faites par le gouvernement pendant la crise du coronavirus Covid-19 rentrent en vigueur.

Les soignants de retour dans la rue. De nombreux syndicats et collectifs du secteur hospitalier ont appelé à une journée de mobilisation nationale, ce mardi 16 juin. Plus de deux mois après le début de la crise du coronavirus Covid-19, les soignants demandent une amélioration générale de leur condition de travail.

Parmi les revendications, le collectif inter-hôpitaux a tenu à rappeler la "revalorisation générale des salaires de tous les personnels" ainsi que "l'arrêt de toutes les fermetures des établissements, de services et de lits".

En Franche-Comté, une dizaine de manifestations ont été déclarées. S'y sont joints de nombreux manifestants, notamment à Besançon où le rassemblement a atteint plus de 1 400 personnes, selon les chiffres de la préfecture.

 

Les mobilisations dans le Doubs

A Besançon, une première vingtaine de manifestants se sont retrouvés en milieu de matinée devant la polyclinique de Franche-Comté. Ils ont accroché une banderole avec les différentes revendications devant l'établissement avant de prendre le chemin de la place de la Révolution où se tenait, dès 14 heures, le rassemblement officiel.

Une vingtaine de manifestants se sont retrouvés devant la polyclinique de Franche-Comté, située à Besançon, en milieu de matinée.
Une vingtaine de manifestants se sont retrouvés devant la polyclinique de Franche-Comté, située à Besançon, en milieu de matinée. © France 3 Franche-Comté

Dès le début d'après-midi, de nombreux manifestants ont gagné la place de la Révolution à Besançon, située en centre-ville. 

Plus de 2 000 personnes auraient répondu à l'appel, selon les organisateurs. La préfecture avance, elle, un chiffre de 1 400 manifestants. Des personnels d'Etablissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) y ont également rejoint les soignants du service public.

 

 

Les mobilisations dans le Territoire de Belfort

A Belfort, les manifestations ont débuté en milieu de matinée avec un rassemblement de plusieurs dizaines de voitures et de motos à proximité de l'hôpital Nord Franche-Comté.

Les manifestants ont ensuite pris la direction de la place Corbis, à Belfort, en milieu de journée. De nombreuses pancartes et des slogans comme "du fric pour l'hôpital public" ont habillé le cortège.

 

D'autres manifestations dans le Jura et en Haute-Saône

Les manifestations se sont multipliés dans le Jura où les soignants s'étaient donnés rendez-vous à Lons-le-Saunier et à Dôle, dès 17 heures ainsi qu'à Saint-Claude à 18 heures.

En Haute-Saône, la manifestation a eu lieu devant l'hôpital de Vesoul où plus d'une centaine de personnes ont participé à un rassemblement statique.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société coronavirus/covid-19 grève économie social