Jura : Pour la Vache qui rit, nouveau look pour une nouvelle vie

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Hienard

Presque centenaire, la Vache qui rit dégaine ses nouveaux vêtements. Une deuxième jeunesse pour la plus célèbre des vaches jurassiennes.

Son visage est reconnaissable dans tous les supermarchés. Rayon frais, côté fromage, La Vache qui rit fait parfois de l’œil aux passants. Derrière elle, les montagnes vertes du Jura se dessinent. Mais ça, c’était avant.

L’emballage vermillon s’est épuré. Fini les vertes prairies derrière la plus célèbre vache de France ! Dans le dessin, s’envole aussi le triangle, symbole d'une portion de fromage ... Ainsi, le fond blanc évoquerait les produits laitiers. Quant aux brins d'herbe et marguerites sur le côté du paquet, ils rappelleraient la proximité à la nature.

 

Un relooking pour l'animal fétiche du groupe Bel, presque centenaire - La Vache qui rit est née à Lons-le-Saunier dans le Jura en 1921 ! Depuis une trentaine d'années, la face rouge de l'animal n'a pas évolué, le paysage non plus. Ce changement de logo apparaît donc comme une stratégie marketing, d'après Les Echos. Il s'agit en fait d’uniformiser les produits pour être plus visible. Car La Vache qui rit voyage dans plus de 130 pays …

Auparavant, l'emballage s'adaptait d'un pays à l'autre aux us et coutumes locales. Aujourd'hui, les paquets seront similaires, à une seule différence près : les informations mises en avant dans chaque pays. Ainsi, si le Jura est mentionné en France, il ne l’est pas pour The Laughing Cow aux Etats-Unis, ou لبقرة الضاحكة (Āl-Baqarah Ād-Dahika) au Maroc.

 

 

Exclusivité mondiale : le bovin rouge s'est glissé dans ses habits flambants neufs en France, depuis quelques semaines. Ces nouveaux emballages se propageront par la suite dans les autres pays.