Cet article date de plus de 7 ans

Jura : deux cafés, sinon rien

Après les baguettes « suspendues », les cafés : à Lons-le-Saunier, un bar du centre ville vient de se lancer dans cette aventure solidaire. Qui démarre timidement...
© Un café que l'on laisse en attente pour une personne défavorisée.
Le concept vient d’Italie : pour un café consommé, le client en paye deux.
Le deuxième est « suspendu », c'est-à-dire en attente, et mis à disposition d’une personne qui n’aurait pas les moyens de s’en offrir un.
A Lons-le-Saunier, un patron de bar expérimente le procédé depuis le mois dernier.


Sébastien Poirier et Hugues Perret l’ont rencontré.


durée de la vidéo: 01 min 54
Cafés suspendus à Lons-le-Saunier

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité