"On ne vous lâche pas la grappe", l'étonnante opération de prévention des gendarmes du Jura dans les vignes pendant les vendanges

L'opération peut faire sourire, mais elle est très sérieuse. Les gendarmes du Jura vont parcourir tous les vignobles du département jusqu'à la fin des vendanges pour sensibiliser les viticulteurs et les vendangeurs aux risques de vols et pour veiller au respect des conditions de travail des saisonniers.

"Nos gendarmes se mettent au vert (et non au verre)". C'est le message des gendarmes du Jura posté ce samedi 9 septembre 2023 sur leur compte Facebook.

Les hommes en bleu qui sont allés dans plusieurs domaines de l'appellation Vins du Jura pour sensibiliser, expliquent-ils, les viticulteurs, comme les vendangeurs, aux risques d'atteintes aux biens et veiller également au respect des conditions de travail. Une opération de prévention rebaptisée non sans humour "On ne vous lâche pas la grappe !".

Surveillance et sensibilisation

Ces visites ont eu lieu il y a quelques jours à Chille et Bréry. Elles vont se multiplier jusqu'à la fin des vendanges dans tous les vignobles à Bletterans, Dombelans, Château-Chalon ou encore Saint-Amour, précise la Cheffe d'Escadron Florie Escudier, qui commande la compagnie de Lons-le-Saunier.

On a mis en place ce dispositif pour dissuader tous les vols, empêcher les vols de récolte ou les vols d'engins agricoles, les GPS notamment. Les vendangeurs stationnent souvent leurs voitures au bord de la route, près des parcelles, sans verrouiller les portes avec leurs sacs à l'intérieur.

Florie Escudier, commandant la compagnie de gendarmerie de Lons-le-Saunier (Jura).

Même si elle l'a un peu surpris, l'initiative est saluée par Jean-Charles Tissot, le président du Comité Interprofessionnel des Vins du Jura (CIVJ). "Ce n'est pas si fréquent que ça mais cela existe, reconnaît-il. Il y a du vol de matériel et de fioul aussi dans les exploitations viticoles ou non. J'en ai même été victime personnellement il y a quelques années."

Contrôles à venir

Les gendarmes pourront par ailleurs se joindre à d'autres services, l'inspection du travail ou les personnels de la Mutualité sociale agricole (MSA) pour contrôler les exploitations, les conditions d'emploi ou d'hébergement des saisonniers.

"Cela nous permet surtout de rencontrer tous les vignerons et d'échanger avec eux", ajoute la cheffe d'escadron Florie Escudier.

Les gendarmes en profiteront enfin pour sensibiliser tous les vendangeurs sur les dangers de l'alcool au volant. Ils auront notamment à l'œil les fameuses "fêtes de fin de vendanges" où la tempérance n'est pas toujours de rigueur.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité