Percée du vin jaune 2024. Bouteille de 1774, public "extra" : retour sur la vente aux enchères des vieux millésimes

Cette année 2024, la traditionnelle vente aux enchères des vieux millésimes de la Percée du vin jaune a vu une bouteille particulière : un clavelin de vin jaune de 1774, mis en vente à 28 000 euros.

La Percée du vin jaune, ce n'est pas seulement la cérémonie de la mise en perce ou les dégustations dans les caveaux. C'est aussi la vente aux enchères des vieux millésimes, l'un des temps fort de la dernière journée du festival, où particuliers comme collectionneurs espèrent acquérir des bouteilles d'exceptions. 

À LIRE AUSSI >>>>  EN IMAGES. Maxime Le Forestier, ambiance et mise en perce : retour sur cette deuxième journée de Percée du vin jaune 2024

Cette année 2024, "le public est extra", s'enthousiasme le commissaire-priseur Jean-Paul Renoud-Grappin, au micro de Noémie Gobron. Ils sont plus de 200 dans la salle des fêtes d'Arbois, transformée en salle de vente aux enchères pour la matinée. En ligne, le pic d'audience monte jusqu'à 400. "C'est une vente toujours très animée, suivie par les collectionneurs et les vignerons, qui s'identifient à travers les bouteilles", continue Jean-Paul Renoud-Grappin.  

Dans le catalogue des ventes se côtoient près de 200 lots de vins de garde comme le vin jaune, le vin de paille ou le macvin, mais aussi de l'eau-de-vie du Jura, avec des bouteilles de 1886, 1929, 1942 ou encore 1973.

"On achète pas seulement le vin, on achète l'Histoire" 

La star de cette édition est incontestablement un clavelin de vin jaune datant de... 1774 ! Transmise de génération en génération dans la même famille jurassienne, cette bouteille est joliement présentée aux acheteurs, drapée de satin, sur un lit de fleurs séchées, bien à l'abri sous sa caisse en verre. Prix de départ des enchères : 28 000 euros. 

Il faut s'imaginer que les raisins ont été récoltés sous Louis XVI. Cela laisse Philippe Munos, le responsable de la commission de vente des vieux millésimes, rêveur. "Dire que ce vin a été élaboré il y a plus de deux siècles... C'est quelque chose de fabuleux. Il est extrêmement rare de voir une bouteille aussi vieille", assure-t-il, estimant qu'il ne doit exister seulement qu'une paire de bouteilles plus vieilles dans le monde. "On achète pas seulement le vin, on achète l'Histoire !", s'exclame de son côté le commissaire-priseur, Jean-Paul Renoud-Grappin. 

La bouteille n'est pas étiquetée : la pratique est arrivée plus tard. Que l'on ne pince pas par avance les lèvres devant l'âge avancé du vin : il est encore tout à fait buvable ! "Le vin jaune est un vin de voile", explique Philippe Munos. "Un voile se dépose sur le liquide et le protège. Cela empêche l'oxydation et la piqûre acétique", qui fait tourner l'alcool au vinaigre. "Ce voile garantit la qualité du produit malgré les décennies passées"

Un Château-Chalon adjugé à 3 600 euros

Cette bouteille exceptionnelle n'a cependant pas trouvé preneur. "Ce n'est pas grave sur le fond", tempère Jean-Paul Renoud-Grappin qui reconnaît qu'à ce prix-là, compte tenu de l'âge du vin, l'acheteur "prend un risque important".

"Je suis très content de voir les autres bouteilles de vin du Jura mises ainsi en valeur", se console-t-il. La plupart des bouteilles vendues ce jour datent du milieu du XXe siècle, pour une fourchette de prix allant de 400 à 800 euros. 

Une autre rareté a néanmoins trouvé un acheteur : un Château-Chalon de 1886, adjugé à 3 600 euros. À noter qu'une partie des bénéfices générés par cette matinée de vente aux enchères est reversée à une association locale venant en aide aux personnes en situation de handicap. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité