• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

L2 : le président chinois du FC Sochaux en faillite, le flou s'accentue

Le Chinois Li Wing Sang, propriétaire du FC Sochaux (L2) depuis 2015, a été déclaré en faillite personnelle par la Haute-Cour de justice de Hong-Kong le 2 avril dernier, ce qui accentue le flou entourant le club franc-comtois, qui lutte pour le maintien.

Par AFP

Selon France-Bleu Belfort-Montbéliard, qui a révélé l'information, c'est pour cela que le dirigeant aurait démissionné de la présidence du groupe Tech Pro Technology le même jour. Le FCSM n'a pas souhaité réagir.

Ce énième rebondissement obscurcit encore plus la situation du club sochalien, qui avait échappé de peu à la rétrogradation administrative l'an dernier en raisons de problèmes financiers.
 

Vers la vente du club ?


Présent le week-end dernier au stade Auguste-Bonal à l'occasion du 90e anniversaire des Lionceaux, il aurait confié à des élus locaux son souhait de vendre le club. Mais aucune communication officielle n'a confirmé cette hypothèse. 

Sochaux, qui a quitté la L1 en 2014 et a été vendu en 2015 par Peugeot, son fondateur et propriétaire historique, végète en L2 depuis et peine de plus en plus à se maintenir sportivement.

A cinq journées de la fin de la saison, le FCSM pointe à la 18e place du classement, et est donc désormais officiellement relégable. Vendredi soir, les Jaune et Bleu ont perdu 1 - 0 à Auxerre, aggravant un peu plus la situation d'un point de vue sportif.

Sur le même sujet

Malaise dans la police : "des collègues n'y croient plus"

Les + Lus