Lecture à voix haute : deux élèves de Bourgogne en finale du concours de La Grande Librairie

Une collégienne de Côte-d'Or, Léa Sterlingots, et une Lycéenne de Saône-et-Loire, Ilona Chehadi, sont finalistes du concours "Si on lisait à voix à haute !".  La finale sera retransmise le jeudi 17 juin 2021 à 21h00, sur France 5, et sera présentée par François Busnel.

Jeudi 7 juin 2021, regardez France 5 pour connaître les lauréats du concours "Si on lisait à voix haute !"
Jeudi 7 juin 2021, regardez France 5 pour connaître les lauréats du concours "Si on lisait à voix haute !" © Gilles Gustine/ France 5

 

Le jeudi 17 juin 2021, la grande finale du concours "Si on lisait à voix haute !", diffusée sur France 5, va mettre sous les feux des projecteurs deux jeunes bourguignonnes : Ilona Chehadi, lycéenne à Montceau-les Mines, et Léa Sterlingots, collégienne à Is-sur-Tille.

Ce concours lancé en 2019 par François Busnel, présentateur de l’émission littéraire de référence " La Grande Librairie " est le fruit d'un partenariat entre France Télévisions, Lumni et le Ministère de l'Education nationale, de la jeunesse et des sports. En remettant au goût du jour la lecture à voix haute, François Busnel n’imaginait pas qu’il aurait autant d’adeptes. En 2021, pour la deuxième édition, 130 000 élèves, issus de 5000 classes,  se sont lancés dans l’aventure, sous le regard attentif de leurs professeurs. 

Le collège Paul Fort d'Is-sur-Tille participe à l'aventure

Christelle Aublin est professeur de lettres au collège Paul Fort à Is-sur-Tille, en Côte-d’Or. Pour cette enseignante, engagée dans un travail sur l’éloquence avec ses élèves, revenir aux fondamentaux était primordial. Lire à haute voix, lire pour autrui, est très différent de la lecture dans sa tête plus solitaire. La lecture à voix haute oblige à développer de nombreuses compétences afin de saisir son auditoire. Pour elle, en 2020, la première édition du concours "Si on lisait à voix haute !" tombe à pic. Elle y  inscrit ses élèves de 3eme avec comme but : leur donner un objectif plus concret que "les cours sur l’art oratoire dans l’antiquité".

Un jury de grands écrivains

Le concours comporte deux catégories : collège et lycée. Les élèves candidats lisent à voix haute pendant 2 minutes, devant un public, un extrait d’une œuvre de leur choix. Après des sélections au niveau de l’établissement scolaire, de l’académie, la demi- finale nationale  sélectionne 10 d’entre eux, 5 collégiens et 5 lycéens, pour participer à la finale nationale. Elle est retransmise sur  France 5, le jeudi 17 juin 2021 à 21h00. C’est une finale en deux temps, où chaque candidat doit lire deux textes. Les finalistes seront départagés par un jury composé d’écrivains : Gaël Faye, Cécile Coulon, Clara Dupond-Monod, Éric-Emmanuel Schmitt.

Léa, une des 5 finalistes de la catégorie collège
Léa, une des 5 finalistes de la catégorie collège © Gilles Gustine/ France 5

Des profs scotchés par leurs élèves

Pour cette deuxième édition, Christelle Aublin a présenté au concours ses classes de 3eme. Deux de ses élèves sont allées en demi-finale. L’une d’entre elle, Léa, fait partie des cinq finalistes de la catégorie collège.  Une grande fierté pour son professeur.

 Je suis très fière et très heureuse d’être allée jusque-là avec elle. 

 Christelle Aublin, enseignante

Avec cette expérience, l’enseignante a découvert ses élèves. Au départ  certains étaient recroquevillés sur eux même et petit à petit ils ont découvert qu’à travers le texte d’un autre, en y mettant  le ton, l’émotion, ils pouvaient dire des choses d’eux. Un véritable exercice de catharsis !

C’est le cas de Léa, une collégienne plutôt discrète et réservée qui aime lire. Mais la lecture à voix haute c’est autre chose. Elle a révélé ses points forts : une grande expressivité et la défense d’idées et d’engagement à travers ses choix de textes.

Elle a beaucoup de caractère quand elle lit.  Christelle Aublin

 

Ilona Chehadi, finaliste dans la catégorie lycée, est elle aussi une jeune fille réservée qui a étonné tout le monde à cette occasion.

Liona a surpris et scotché tout le monde. Je ne l’ai jamais autant entendu que depuis qu’elle s’est lancée dans cette aventure.  

Catherine Piter, enseignante

 

Ilona, une des 5 finalistes de la catégorie lycée
Ilona, une des 5 finalistes de la catégorie lycée © Gilles Gustine/ France 5

Pour se préparer à la finale, Léa et Liona ont bénéficié des conseils d’experts. Léa a travaillé avec le comédien Guillaume de Tonquédec et Liona avec Loïc Corbery de la Comédie Française.

Une expérience unique qu’elles ne sont pas prête d'oublier, quel que soit le résultat.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société télévision économie médias