Nevers : la 1ère grande fête foraine de France dès ce 9 juin !

Mercredi 9 juin, la fête foraine de Nevers va ouvrir ses portes. Un événement attendu par les Neversois, pour une journée symbolique d'une étape supplémentaire dans la levée des restrictions sanitaires.

Les manèges sont installés place Salengro à Nevers, prêts à recevoir le public
Les manèges sont installés place Salengro à Nevers, prêts à recevoir le public © Francky Joly

La mairie de Nevers a décalé les dates traditionnelles de la fête foraine de quelques jours pour maintenir le rendez-vous entre le public et les forains au Parc Roger Salengro de Nevers.

Nevers, une exception en juin

Francky Joly, forain et propriétaire du manège "Sky Surf", est ravi de reprendre son activité : "C'est l'ambiance, la joie des gens, le sourire, ça nous a manqué. Là on va redonner le sourire aux gens. On est contents de redémarrer !"
Les forains sont heureux de pouvoir reprendre leur activité, surtout à la date symbolique du 9 juin. 
Ce redémarrage d'activité pour les forains demande malgré tout une petite remise en jambes. Les forains sont arrivés dès la semaine dernière à Nevers, M.Joly précise : "on avait un peu de préparation, un peu de nettoyage : les manèges n'ont pas servi pendant plus de 8 mois. D'habitude, on hiverne pendant un mois et demi maximum !"

Comment les forains gèrent-ils le protocole sanitaire ?

Comme le précise M. Joly, la règle retenue à Nevers a été simple : "Chaque forain a la responsabilité de son manège pour le protocole sanitaire. On met du lave-mains à l'entrée, le masque est obligatoire, avec distance de sécurité à tous les mètres dans la file d'attente. Les personnes peuvent monter côte-à-côte, mais le masque est obligatoire, sur l'ensemble de la Foire. Cela rappelle les conditions de 2020."

La seule restriction qui demeure est à l'entrée de la fête foraine : "L'Etat a estimé qu'on était comme les parcs d'attraction, donc ils n'ont pas mis de jauge sur les manèges. Par contre, il y a une jauge sur l'ensemble de la fête foraine."

Les manèges sont montés, et prêts à accueillir le public
Les manèges sont montés, et prêts à accueillir le public © Francky Joly

La ville a maintenu le rendez-vous

Habituellement, les forains sont plus d'une centaine à répondre à l'appel de la traditionnelle fête foraine de Nevers. Selon Claude Loron, adjoint au maire en charge du Quartier Est, de la tranquillité et de la sécurité publique, "ils sont 80 environ pour cette édition 2021". L'élu rappelle aussi que le maintien de la fête foraine était "une volonté forte" de la municipalité.
Afin de pouvoir gérer au mieux la jauge totale, le site de la fête foraine a été barriéré. C'est un seuil qui a été fixé à 1500 personnes maximum sur l'ensemble du parc. "La mairie a mis en place un système de comptage" ajoute l'élu, afin de pouvoir éviter tout débordement, notamment lors des nocturnes du vendredi soir et samedi soir.

Les forains heureux de reprendre leur activité, mais pas partout

Pour le monde forain, la date symbolique du 9 juin est importante. Non seulement, l'activité peut reprendre, mais aussi dans une plus large amplitude horaire : le couvre-feu est repoussé jusqu'à 23 heures.

Du côté syndical, selon René Hayoun, Président du l'Union Intersyndicale des entreprises foraines de France et Président de l'Association de Défense du Droit Forain, c'est plutôt la date du 30 juin qui sera la plus importante : "on va ouvrir les robinets ! Tout repart, et toutes les festivités ! On va retrouver vraiment le sourire à partir de ce moment-là. Pour l'instant, on est dans les starting-blocks, on ne sait pas comment le public va réagir !"

Mais le représentant de la profession ne cache pas son inquiétude. Il craint que la situation actuelle et le changement de certaines municipalités il y a un an, ne compliquent encore l'installation des fêtes foraines dans certaines communes.
René Hayoun a par conséquent pris son bâton de pèlerin, en faisant "du porte-à-porte, dans bien des villes pour bien expliquer comment la procédure d'accueil de la fête foraine fonctionne, quels sont les types de manèges... Notre fonds de commerce, c'est le domaine public."

L'espoir pour les forains est à la fois "de pouvoir redonner le sourire aux gens", mais aussi de reprendre leur activité professionnelle.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société loisirs sorties et loisirs