Cet article date de plus de 4 ans

Nièvre : le vote FN progresse en milieu rural

La Nièvre a longtemps été considérée comme un terre socialiste avec les figures tutélaires de François Mitterrand et Pierre Bérégovoy. Depuis quelques années, le Front national a fait une importante percée. C'était encore le cas lors du 1er tour de la présidentielle le 23 avril dernier.
Le premier tour de la présidentielle a, une nouvelle fois, démontré l'ancrage de plus en plus fort du Front national dans l'électorat nivernais. Marine Le Pen est arrivée en tête avec 24,76% des voix. Dans cette terre historiquement socialiste, ce basculement est particulièrement flagrant dans les zones les plus rurales du département.

Un vote rural

Cette évolution n'est pas nouvelle même si elle atteint désormais des sommets. Lors du premier tour des dernières régionales en décembre 2015, le parti frontiste avait déjà caracolé en tête avec plus de 31% des suffrages, signe de sa montée inexorable dans la Nièvre et de son enracinement dans les scrutins locaux. 

L'effet Marine Le Pen

Mais il est encore plus intéressant de comparer le score de Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle 2017 à ceux de son père à la présidentielle 2002. Dans la Nièvre, il y a quinze ans, Jean-Marie Le Pen avait recueilli plus de 19.000 voix au premier tour (16,19%) et près de 23.000 au second tour (18,24%).

La stratégie de banalisation et la métamorphose du programme économique du FN vers plus de social, opérées par sa fille, sont bien plus payantes électoralement. Le 23 avril dernier, lors du premier tour de la présidentielle 2017, Marine Le Pen a engrangé près de 30.000 voix.  



Le reportage de R. Chidaine et T. Gomes à Magny-Cours et à Dornecy avec :
durée de la vidéo: 01 min 51
Nièvre : le vote FNprogresse encore

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élection présidentielle politique élections rassemblement national