Manifestation d'agriculteurs : la circulation reprend sur l'autoroute A6 à Pouilly-en-Auxois

Les agriculteurs de la FDSEA bloquent le péage de Pouilly-en-Auxois ce mardi 8 octobre. / © Anne Berger / France 3 Bourgogne
Les agriculteurs de la FDSEA bloquent le péage de Pouilly-en-Auxois ce mardi 8 octobre. / © Anne Berger / France 3 Bourgogne

Ils en ont marre de l'"agribashing". Des agriculteurs de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs de Côte-d'Or manifestent ce mardi 8 octobre à Pouilly-en-Auxois. À la mi-journée, l'autoroute était fermée dans les deux sens. Elle a rouvert peu avant 13h30.

Par M. F.

Des militants de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs manifestent ce mardi 8 octobre partout en France contre l'"agribashing". En Côte-d'Or, ils ont choisi notamment de manifester à Pouilly-en-Auxois, au niveau de la jonction entre les autoroutes A6 et A38.

L'entrée et la sortie des véhicules était perturbée depuis 10h30 au niveau du péage. À 12h45, APRR a annoncé la fermeture de l'autoroute A6 dans les deux sens de circulation. Peu avant 13h30, la préfecture de Côte-d'Or indiquait qu'il n'y avait plus de piétons sur la chaussée et que la circulation reprenait.

Une gêne pour les automobilistes, mais avec beaucoup de compréhension. "On peut difficilement ne pas être d'accord avec ces gens-là, confiait l'un d'eux. Ne pas gagner d'argent avec ce qu'on produit, faire venir de l'extérieur des produits alors qu'on a ce qu'il faut chez nous, c'est lamentable."
 
Les automobilistes devaient aussi s'armer de patience ailleurs dans la région. Sur l'autoroute A31, une opération escargot entre Til-Châtel et Arc-sur-Tille a occupé trois voies de circulation à la mi-journée. Elle a pris fin à 13h.
  
 
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne
 

Le trafic en temps réel


Les agriculteurs ont fait face à une terrible sécheresse pour la deuxième année de suite, ce qui va encore diminuer leurs revenus. "Je suis à bout de nerfs. J'ai une famille à nourir et on peine. A force, les fins du mois on ne peut plus", explique Florent Guyomard, l'un des Jeunes agriculteurs mobilisés. 

Ils dénoncent aussi les accords commerciaux internationaux comme le Ceta, les distorsions de concurrence en Europe, la mise en place des ZNT, les zones de non-traitement destinées à protéger les riverains lors de l’épandage des pesticides.

Mais surtout, ils se sentent blessés de voir l’image de leur profession qui ne cesse de se dégrader. Ils en ont assez d’être traités de pollueurs, voire d’empoisonneurs.

"C'est une opération de barrage pour montrer le malaise qu'il y a dans notre profession aujourd'hui, c'est-à-dire un suicide tous les jours en agriculture. C'est quelque chose d'insupportable et on ne va pas se laisser faire", confie Clément Babouillard.


Le reportage d'Anne Berger, Christophe Gaillard et Carlos Zappala, avec :
- Clément Babouillard, Jeune agriculteur
- Guillaume Moyot, Secrétaire général des Jeunes Agriculteurs de Côte-d'Or
- Florent Guyomard, Jeune Agriculteur
 
Mobilisation des agriculteurs au péage de Pouilly-en-Auxois
"France, veux-tu encore de tes paysans ? "... C'était la question qu'ont voulu poser les agriculteurs cette semaine. Partout en France, c'est sur les routes et autoroutes qu'ils ont crié leur détresse et leur ras-le bol. Des opération escargots, blocages, barrages filtrants étaient organisés un peu partout en Bourgogne, comme sur l'A6 à hauteur de la gare de péage de Pouilly-en-Auxois. - France 3 Bourgogne - Anne Berger, Christophe Gaillard et Carlos Zappala




Un agriculteur de Côte-d'Or nous a confié son sentiment il y a quelques jours. Retrouvez notre reportage.
Côte-d'Or : le témoignage d’un agriculteur qui en a assez de l'agribashing
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Jura : des cartes en bois mondialement connues

Les + Lus