Pourquoi les guêpes et frelons sont si agressifs en ce moment ?

Après l’attaque de 8 randonneurs par des frelons ce dimanche 9 septembre 2018 à Saint-Igny-de-Roche en Saône-et-Loire, nous avons voulu savoir ce qui explique ce comportement. La période de reproduction est celle où les insectes sont plus agressifs.

Par Arnaud Lefevre

Des attaques plus nombreuses ?

Le département de Saône-et-Loire est celui de Bourgogne apparemment le plus touché. Cet été, les pompiers ont reçu de nombreux appels pour signaler la présence de nids de frelons. Leur destruction dépend désormais de sociétés privées, sauf en cas de danger pour la population.
 
 

Frelons asiatiques, européens ou guêpes ?

La présence du frelon asiatique, espèce invasive, est avérée dans le sud de la région. Il a été signalé en France avant 2004, dans le Tarn-et-Garonne. Mais il n’est pas évident de faire la différence entre les différentes espèces. Les colonies de frelons asiatiques sont plus importantes, les nids sont donc plus gros et souvent en altitude, dans les arbres. Il y a donc moins de contacts avec les hommes. Son venin n’est pas plus toxique.
Il peut aussi s’agir de nids de guêpes germaniques, qui font des gros nids.

 

Période de reproduction

« Nous sommes début septembre en pleine période de reproduction » précise Stéphane Puissant, entomologiste au jardin des sciences de Dijon.
« Les colonies vont disparaître fin septembre début octobre. Seules les jeunes reines fécondées vont créer des colonies ». Les autres insectes vont mourir, ils ne vivent pas plusieurs années, contrairement aux abeilles.

Il faut donc éviter de passer à proximité d’un nid. Nous ne les voyons pas forcément, ils peuvent être dans un trou d’arbre, un mur voire enterrés. Notre présence et nos odeurs (de parfum notamment) peuvent être vécues comme une agression, d’où un réflexe de défense.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Saône-et-Loire : un accident entre un bus et une auto fait deux morts et plusieurs blessés sur la RCEA

Les + Lus