Agriculteur tué en Saône-et-Loire : la famille de Jérôme Laronze a rencontré les juges d'instruction

Jérôme Laronze, un agriculteur de Saône-et-Loire, a été tué par des gendarmes venus l’interpeller en mai 2017
Jérôme Laronze, un agriculteur de Saône-et-Loire, a été tué par des gendarmes venus l’interpeller en mai 2017

Jérôme Laronze, éleveur à Trivy en Saône-et-Loire, a été tué par un gendarme il y a trois mois. Des membres de sa famille ont pu s’entretenir avec les deux juges en charge de l’affaire mercredi 30 août 2017.

Par B.L.

C’est au palais de justice de Chalon-sur-Saône que les sœurs de Jérôme Laronze ont rencontré avec les juges chargés du dossier.

Elles étaient accompagnées des membres d’un collectif qui demande que la lumière soit faite sur cette affaire, car "aucune situation d’irrégularité ne peut justifier qu’un paysan soit abattu comme un criminel". 

L’entretien a duré environ trois heures.

"On a eu un échange très fructueux pour permettre aux magistrats de comprendre qui était mon frère et on a senti une écoute très importante. On nous a promis des actes à venir", raconte Marie-Pierre Laronze, une des soeurs de l’agriculteur tué le 20 mai 2017 au terme d’une cavale de neuf jours.

L’éleveur de bovins était recherché par les forces de l’ordre suite à un contrôle vétérinaire sur la traçabilité de ses bêtes qui avait dégénéré : le 11 mai  il avait foncé avec son tracteur sur les gendarmes qui accompagnaient les inspecteurs des services sanitaires. Depuis, l’agriculteur était activement recherché.


Un collectif demande que la lumière soit faite sur la mort de Jérôme Laronze
Un collectif demande que la lumière soit faite sur la mort de Jérôme Laronze

Il y a eu trois tirs mortels


C’est le samedi 20 mai que les gendarmes s’étaient retrouvés face à Jérôme Laronze qui était à bord d’une voiture à Sailly. "Se sentant menacés, les militaires ont ouvert le feu à plusieurs reprises", avait déclaré Karine Malara, procureure de la République de Mâcon à France 3 Bourgogne.

"Les retranscriptions montrent qu’il n’y a aucun doute : les trois tirs mortels sont un tir latéral et deux tirs à l’arrière du véhicule", a encore précisé Marie-Pierre Laronze à la sortie de l’entretien avec les juges.

On en saura peut-être plus la semaine prochaine lors de l'audition du gendarme auteur des coups de feu mortel.

Agriculteur tué en Saône-et-Loire : la famille de Jérôme Laronze a rencontré les juges d'instruction
Jérôme Laronze, éleveur à Trivy en Saône-et-Loire, a été tué par un gendarme il y a trois mois. Sa famille a pu s’entretenir avec les deux juges en charge de l’affaire mercredi 30 août 2017. Intervenants : -Marie-Pierre Laronze, soeur de Jérôme Laronze -Agnes Vaillant, membre de la Confédération paysanne  - Le reportage de Gabriel Talon Damien Rabeisen et Rachel Nectoux

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Personnels hospitaliers en maisons de retraite : la réalité du métier à l'EHPAD de Beaucourt

Près de chez vous

Les + Lus