Après l'accident mortel sur la RCEA à Blanzy, la préfecture renforce la sécurité sur ce tronçon

Deux semaines après l'accident qui a coûté la vie à trois personnes sur la RCEA à hauteur de Blanzy, la préfecture de Saône-et-Loire annonce une série de mesures pour renforcer la sécurité sur ce tronçon de la route RN70.

L'accident, terrible, avait mobilisé plus de 40 pompiers et près de 20 véhicules de secours. Le 20 février dernier, sur la RCEA (route Centre-Europe Atlantique), à hauteur de Blanzy en Saône-et-Loire, un poids-lourd est entré en collision avec une voiture avant de percuter un autre semi-remorque qui arrivait en face. Les poids-lourds ont pris feu très rapidement, dégageant une impressionnante colonne de flammes. Trois personnes ont été tuées, elles ont été retrouvées dans les débris calcinés des camions. 

► À LIRE AUSSI : Trois morts dans un accident sur la RCEA : ce que l'on sait du drame

Vitesse abaissée à 50 km/h

Les travaux de déblaiement de cette portion de la RCEA avaient pris du temps, et la réouverture n'avait eu lieu que deux jours plus tard. Ce lundi 6 mars, deux semaines après, la préfecture de Saône-et-Loire annonce dans un communiqué une série de mesures visant à réduire l'accidentalité sur ce tronçon, actuellement en travaux.

"Pour qu'un pareil accident ne se reproduise pas", écrit la préfecture, voici les mesures prises : 

  • La vitesse est abaissée à 50 km/h sur les 2,5 km de cette zone en chantier qui traverse Blanzy. "Cette nouvelle vitesse n'engendrera qu'une minute de trajet supplémentaire", précise la préfecture. 
  • Un radar de chantier est installé sur ce tronçon pour faire respecter cette limitation. 

De plus, à partir du 23 mars, une bascule de la circulation aura lieu sur cette zone de travaux. À compter de cette date, la préfecture annonce des mesures supplémentaires : 

  • Les voies seront réduites à 3,30 mètres de large. "Concrètement, cela suppose la création d'une ou deux bandes de peintures au milieu qui auront pour effet de réduire le sentiment de confort au volant."
  • Des plots lumineux seront installés entre les deux voies de circulation. "Dépassant de deux centimètres au-dessus de la chaussée, ils permettent également d'alerter les usagers qui rouleraient dessus."

L'ensemble de ces mesures a pour but "d'améliorer la perception de la zone de chantier par les usagers", selon la préfecture saône-et-loirienne. Cette dernière ajoute enfin qu'à l'avenir, toutes ces mesures s'appliqueront sur l'intégralité des zones de chantier où il n'y aura pas de séparateur physique entre les deux sens de circulation.

Les dangers de la RCEA, un dossier récurrent en Saône-et-Loire

Le drame de Blanzy s'ajoute à la longue liste des accidents mortels à déplorer sur la RCEA, surnommée la "route de la mort". Depuis les années 70, la route Centre-Europe Atlantique est un axe gratuit, et très emprunté, notamment par les poids-lourds. Traversant la France d'est en ouest, elle fait la jonction entre les grandes villes de l'ouest (Nantes, La Rochelle, Bordeaux) et l'est (Genève, Mâcon) en passant par le centre (Limoges, Paray-le-Monial, Montceau-les-Mines). Le problème, c'est que sur certains tronçons, la circulation ne s'effectue que sur une voie de chaque côté, ce qui augmente le risque de dépassements hasardeux et d'accidents.

► À LIRE AUSSI : VIDÉO. Trois morts dans un accident en Saône-et-Loire : la RCEA, cauchemar de nombreux conducteurs

Depuis 2010, de nombreux travaux sont en cours sur la portion qui traverse la Saône-et-Loire, avec pour objectif de passer intégralement en 2x2 voies d'ici fin 2023. Coût estimé du chantier : 300 millions d'euros. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité