Cet article date de plus de 3 ans

Azé : des spéléologues fouillent la grotte pour tenter de percer ses mystères

Entre octobre et avril, l'association culturelle du site d'Azé travaille une fois par mois dans les galeries de la grotte. A raison d'un mètre par jour en moyenne, ces passionnés tentent de percer les mystères de la grotte.

C’est au-delà du circuit touristique, dans une zone non accessible au grand public, que ces spéléologues de l'association culturelle du site d'Azé travaillent. Leur objectif : dégager l’accès d’une galerie de la grotte et déterminer d’où vient une eau chargée d’argile qui arrive du fond de la grotte. L’espoir secret de ces chercheurs est de découvrir une grande salle pleine de concrétions, stalagmites ou stalactites ! La campagne de fouille s'interrompra bientôt mais reprendra en fin d'année. Les spéléologues recherchent des bénévoles pour leur donner un coup de main !
durée de la vidéo: 02 min 17
Des fouilles dans les grottes d’Azé ©France 3 Bourgogne

La grotte d’Azé a été découverte en 1808

C’est la date qui est notée sur le cadastre napoléonien où elle apparaît sous le nom "grotte de la Balme". « Elle attire dès les années 1920 l’attention des premiers archéologues, expliquent les responsables du site, et fera l’objet de fouilles systématiques à partir de 1950 (…) Les découvertes sont nombreuses : ossements d’ours, de cerfs élaphes et de rennes, des silex… L’exploration de la cavité révèle aussi des vestiges gallo-romains et un mur médiéval. »

C’est dans les années 60 qu’est décidée l’exploitation touristique du site. Ce travail permet d’accéder à « la salle des ours, où, pendant presque 200 000 ans les femelles ours venaient mettre bas en période hivernale. »

La grotte d’Azé est un site touristique d’avril à octobre

Deux des 7 cavités du site des grottes d’Azé sont accessibles au grand public qui peut y découvrir les restes d'un grand nombre d'animaux (squelettes d'ours, ossements de lions des cavernes...), puis une rivière qu’une exploration récente (1963) permet de remonter sur plus de 400m. souterraine. 

Réouverture de la grotte : 1er avril 2017
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire sorties et loisirs loisirs tourisme économie