• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

L'Élan Chalon assure le spectacle face à Paris-Levallois (83-85)

Bien que dépourvu d'enjeu, les deux équipes ont assuré le spectacle avec des scores serrés. Les Chalonnais avaient la pression, à l'image de Moustapha Fall et des ses 4 fautes offensives. / © Anthony Massardi (Maxppp)
Bien que dépourvu d'enjeu, les deux équipes ont assuré le spectacle avec des scores serrés. Les Chalonnais avaient la pression, à l'image de Moustapha Fall et des ses 4 fautes offensives. / © Anthony Massardi (Maxppp)

L’Élan Chalon s’est imposé sur le fil face à Paris-Levallois 83 à 85 vendredi 12 mai. Assurés d’être deuxièmes de Pro A, les Chalonnais ont tout de même fait l’effort pour terminer la saison en beauté avec une belle série de 9 victoires.

Par Valentin Pasquier

Le match contre Paris-Levallois n’avait guère d’enjeu pour l’Élan Chalon. À l’issue de cette 33e et avant-dernière journée de Pro A, les Bourguignons, solidement placés à 7 points devant Nanterre et mené de 9 par le leader monégasque incontesté, allaient conserver leur deuxième place au championnat, quel que soit le résultat du match.

Mais l’Élan a souhaité mettre les points sur les « i » en s’assurant la victoire contre les Franciliens. D’abord menés de peu de points, les Blanc et Rouge prennent un petit avantage au second quart temps, notamment appuyé par l’aisance au shoot et la hargne d’Ibekwe, Clark et Roberson.

Hargne trop manifeste pour Fall cependant : il culmine déjà à 3 fautes avant la mi-temps et rejoint le banc, tandis que Levallois reprend la main (42-38, 20’).

Un grand Clark en 3e période


En troisième période, Clark relance son festival de points. Dunks, contre-attaque, trois points… L’ailier se permet tout. Il inscrit 13 points dans les 10 minutes de la période (62-60, 30’).

Pour le dernier quart temps, Fall obtient la permission de revenir sur le parquet. Une bonne décision de Jean-Denys Choulet puisqu’il signe les trois premiers paniers de Chalon… avant de sortir suit à une 4e faute sur rebond offensif (il rentrera à nouveau pour les quatre dernières minutes). À l’image de Fall, la tension est à son comble en cette fin de rencontre en raison des scores serrés (68-66, 35’).

Mais les Franciliens commettent eux aussi des fautes offensives comme défensives, et les Bourguignons parviennent à prendre le dessus à force de lancers francs et de trois points. Bagarreurs, les joueurs de Levallois-Perret ne parviennent cependant pas à revenir au score, cédant la victoire sur le fil à Chalon (83-85, 40').

À défaut d’avoir beaucoup d'enjeu pour le classement, les deux équipes ont assuré le spectacle jusqu’au bout. Avec cette 9e victoire de suite, L’Élan reste 2e de Pro A, Paris-Levallois à la 6e place.

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus