Chauffage au bois : un distributeur automatique de pellets installé en Bourgogne

Un distributeur automatique de pellets vient d'être installé à Paray-le-Monial (Saône-et-Loire). Un service sans interruption pour un tarif similaire en boutique.

Il ne distribue ni pizza, ni baguette, ni billets de banque. Mais cette nouvelle solution pour les utilisateurs de poêles à granulés, dans le secteur de Paray-le-Monial (Saône-et-Loire), fera peut-être florès dans d'autres départements. Car c'est bien un distributeur automatique de pellets qui vient d'être installé, quai du commerce, dans la cité parodienne.

"Nous l'avions depuis trois ans sur La Clayette, mais on a décidé de le déplacer parce qu'il y a plus de monde sur Paray-le-Monial", explique le responsable de Combustibles 71, Eric Debaumarchey. Pas de concurrence régionale sur ce créneau pour le moment : l'entreprise est la seule à proposer ce service dans le secteur, mais il existe d'autres fournisseurs dans l'Hexagone, comme StationBois ou Papy Pellets.

Le même prix qu'en magasin

En ce qui concerne le prix des pellets, il n'excède pas celui en magasin : 6,90 euros pour un sac. Seule contrainte : l'obligation d'acheter cinq sacs d'un coup. Soit 34,50 euros à débourser.  

Et pour optimiser les ventes, l'entreprise a misé sur une vente 2.0. Le distributeur est composé de six portes, accessibles 24 heures sur 24. Les clients n'ont qu'à "aller payer en ligne, et vous recevrez un numéro de porte avec un code", explique Eric Debaumarchey.

Pas de pénurie de pellets à l'horizon cet hiver

Mais inutile de vous ruer sur les pellets, comme beaucoup de consommateurs l'ont fait l'hiver dernier en pleine crise énergétique : il n'y a pas de pénurie de granulés à l'horizon. Selon l'Agence de la transition écologique (ADEME), les tendances sont rassurantes. Les consommateurs s'y sont pris à l'avance pour anticiper l'hiver, de façon raisonnable et raisonnée, comme nous vous l'expliquons dans cet article.

Avec l'inflation et les aides d'Etat, les consommateurs sont aussi plus nombreux à se tourner vers cette solution tant écologique qu'économique. Il faut dire que les tarifs restent intéressants, comparativement à ceux du fioul par exemple : en moyenne 9,36 € pour les pellets pour 100 kWh, contre 11,44 € pour la même production d'énergie pour le fioul, selon cette étude du Ministère de la Transition Ecologique.