Des foyers privés de téléphone, un mois après les intempéries

En Saône-et-Loire, deux communes sont durement touchées par des orages violents le 15 juillet. Saint-Martin du Mont et Savigny-en-Revermont vont subir des dégâts importants : lignes électriques coupées et 300 foyers privés de téléphone. Un mois plus tard, des usagers sont toujours sans téléphone ni internet.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Cela fait plus d'un mois que ça dure et certains usagers sont exaspérés. Les orages qui se sont abattus le 15 juillet ont endommagé les lignes téléphoniques et le réseau électrique. Enedis a rétabli rapidement les foyers, en revanche, le propriétaire du réseau téléphonique, l'opérateur historique Orange, tarde à rétablir les lignes.

Un réseau vulnérable aux intempéries

Les époux Thibert, comme 4 autres foyers de Savigny, perdent patience, plus d'un mois sans téléphone ni internet. Que ce soit auprès des opérateurs internet comme SFR, Free ou Bouygues Télécom, le problème est le même : ce sont les lignes téléphoniques en cuivre qui sont endommagées, propriété de l'opérateur historique Orange (ex-France Télécom). Des lignes aériennes, qui sont vulnérables aux intempéries.

Des dégâts encore visibles

Des orages violents ont fait chuter des arbres le 15 juillet, ces derniers se sont abattus sur les lignes électriques et téléphoniques. Le maire de Savigny-en-Revermont, Robert Goyot (SE) montre à l'équipe de France 3 des lignes attachées à un mur, avec des rubans de signalisation de chantier : "Pour la sécurité, ils ont attaché au mur du voisin. Sinon, ça dépassait au moins de deux mètres sur la route."

La mise en sécurité des lignes s'est faite rapidement, en revanche, les réparations prennent du temps.

Un habitant vient de récupérer sa connexion internet, il souffre de troubles respiratoires et a besoin d'une connection permanente pour ses appareils.

Un autre habitant, bien que depanné récemment, dénonce, au-delà de l'attente, l'attitude de l'opérateur Orange. Daniel Talpin déclare qu'"en deux jours et demi, l'électricité a été remise. Le téléphone, 25 jours. 2 jours - 25 jours, c'est ça la différence." Selon lui, la différence s'explique "par le manque de considération d'Orange."

Un opérateur qui doit gérer les priorités 

L'opérateur téléphonique Orange déplore de son côté les délais, mais invoque une accumulation d'aléas. Pour Frédéric Martin, directeur des relations avec les collectivités pour Orange, "on doit jongler avec les aléas climatiques et les vols de câbles, et ensuite une priorisation à réaliser pour rétablir dans les meilleurs délais le maximum de clients. C'est ce que nous avons fait sur Savigny, mais c'est ce que nous avons également fait sur d'autres communes. On priorise en fonction du nombre de clients qui sont impactés, notamment les services d'urgence par exemple."

Sur les 300 foyers privés de téléphone, selon l'opérateur Orange, il ne resterait plus que 16 foyers à raccorder. Des remises en état sont attendues d'ici le 21 août.