• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Euro 2016 : la défaite des Bleus a un goût amer à Mâcon

En Saône-et- Loire, la finale de l’Euro 2016 de football a tourné à la douche froide pour les supporters de Mâcon, la ville natale d'Antoine Griezmann.
En Saône-et- Loire, la finale de l’Euro 2016 de football a tourné à la douche froide pour les supporters de Mâcon, la ville natale d'Antoine Griezmann.

La France a perdu 1 à 0 face au Portugal en finale de l’Euro 2016 dimanche 10 juillet. En Saône-et-Loire, le réveil est particulièrement amer pour les supporters de Mâcon, la ville natale de l’attaquant français Antoine Griezmann.

Par B.L.

Douze ans après sa terrible désillusion en finale de l'Euro 2004, le Portugal a remporté l'Euro 2016. Ce proche voisin de la France a conquis son premier titre en battant les Bleus 1 but à 0 après prolongation.

Le suspense aura duré 109 minutes. Privés de leur joueur vedette Cristiano Ronaldo (sorti après une blessure), les Portugais ont tenu bon. Finalement, c’est Eder (qui évolue en France au Losc de Lille) qui a donné la victoire à son équipe grâce à une frappe limpide de 20 mètres.

Pour les supporters français, qui voyaient déjà les Bleus couronnés, la soirée s’est terminée par un gros coup de massue.
Trois jours après l’exploit de l’équipe de France face aux champions du monde allemands (2-0), le choc a été très dur à encaisser.

Le reportage de Youenn Gourlay, Romy Ho-a-Chuck et Pascal Rondi


Intervenants :
-Angélique Suard, gérante d'un bar-restaurant
-Joséphine Magnan, Mâconnaise
-Jean-Jacques Jaunet, Mâconnais
-Bernhardt, touriste allemand


"Il ne peut pas tout faire le Mâconnais"

A la fin de la rencontre, alors que les supporters du Portugal laissaient éclater leur joie, la consternation et l'abattement régnaient dans les rangs français.
Comme un peu partout dans l’Hexagone, les 5 000 personnes réunies à la salle de spectacles du Spot à Mâcon, pour suivre la finale sur un écran géant, ont rapidement quitté les lieux.
"Il y a beaucoup de déception, mais ils ont fait un beau parcours quand même. C’est une belle équipe de France et on sait qu’il y aura une suite. Rendez-vous dans deux ans pour la Coupe du monde et pour la prochaine Coupe d’Europe", expliquait un supporter des Bleus pour se donner du courage.

Lundi 11 juillet, au lendemain du match, de nombreux habitants de Mâcon ne cachent pas leur tristesse que leur héros Antoine Griezmann n'ait pas réussi à marquer, même si, disent-ils, "c’est comme ça, c’est la vie". 

"Le Mâconnais nous a sorti beaucoup d’épines du pied. Et il faut quand même que ses partenaires arrivent à lui mettre de bons ballons pour qu’il fasse la différence. Il ne peut pas tout faire le Mâconnais", déclare Jean-Jacques Jaunet, un habitant de Mâcon. "Sans chauvinisme, ce n’est pas parce qu’il est mâconnais, mais il m’a fait rêver", ajoute-t-il.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Canicule : la récolte du cassis en péril après les fortes chaleurs

Les + Lus