• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Euro 2016 : le Mâconnais Antoine Griezmann est le nouveau chouchou des Français

Le Mâconnais Antoine Griezmann est devenu le chouchou des Français / © BERTRAND LANGLOIS / AFP
Le Mâconnais Antoine Griezmann est devenu le chouchou des Français / © BERTRAND LANGLOIS / AFP

Antoine Griezmann, alias "Grizou", est devenu un véritable héros pour les Français. Le meilleur buteur de l'Euro 2016 est né à Mâcon, en Saône-et-Loire, où il a vécu jusqu'à l'âge de 13 ans et où il revient parmi les siens dès qu’il le peut.

Par B.L.

Avec ses 67 kg pour 1,76 m, Antoine Griezmann a un gabarit qui n’est pas courant chez les footballeurs de haut niveau.
Mais, cela ne l’a pas empêché de réaliser un parcours exceptionnel grâce au soutien sans faille de sa famille.

Grizou débute le football à Mâcon, sa ville natale, mais aucun club français ne veut de ce garçon jugé trop frêle.
Antoine Griezmann part donc pour l’Espagne. Il jouera d’abord au sein du Real Sociedad (2010-2014), avant de rejoindre l’Atletico Madrid (où il évolue depuis 2014).
Aujourd’hui, à 25 ans, beaucoup voient en lui le leader de l’équipe de France de football.

Euro 2016 : le Mâconnais Antoine Griezmann est le nouveau chouchou des Français
Antoine Griezmann, alias "Grizou", est devenu un véritable héros pour les Français. Le meilleur buteur de l'Euro 2016 est né à Mâcon, en Saône-et-Loire, où il a vécu jusqu'à l'âge de 13 ans et où il revient dès qu’il le peut parmi les siens. - Valérie Heurtel/France 2


Antoine Griezmann est actuellement le meilleur buteur de l’Euro 2016 avec six buts en six matches, dont cinq lors des trois rencontres à élimination directe :
-doublé contre l'Allemagne championne du monde en demi-finale (2-0)
-doublé contre l'Irlande en 8es de finale (2-1)
-un but contre l'Islande en quarts de finale (5-2)
-un but contre l'Albanie (2-0)

L'attaquant de l'Atletico Madrid va-t-il guider les Bleus vers la victoire face au Portugal en finale du championnat d’Europe ?
Quel que soit le résultat, après Zinédine Zidane en 1998 et Michel Platini en 1984, la France a trouvé une nouvelle icône.

A lire aussi

Sur le même sujet

tout l'euro avec francetv sport

Marche contre l'homophobie à Besançon

Les + Lus