Saône-et-Loire : des radars et des travaux pour sécuriser la RCEA

25 000 véhicules empruntent chaque jour la RCEA (route Centre Europe Atlantique) qui traverse la France d'Est en Ouest.
25 000 véhicules empruntent chaque jour la RCEA (route Centre Europe Atlantique) qui traverse la France d'Est en Ouest.

Près d'un mois après l’accident qui a coûté la vie à 12 personnes sur la RCEA (route Centre Europe Atlantique) dans l'Allier, le délégué interministériel à la Sécurité routière était en Saône-et-Loire mardi 19 avril 2016. L'installation de radars et de nouveaux chantiers restent les priorités.

Par B.L.

"90% des accidents sont liés à un mauvais comportement"

La RCEA est une des routes les plus dangereuses de France. En moyenne, 25 000 véhicules empruntent chaque jour cet axe routier qui traverse la France d'Est en Ouest.
Il y a trois semaines, une portion de la RCEA située dans le département limitrophe de l'Allier a été le théâtre d’une nouvelle tragédie : une collision entre un minibus et un camion a eu lieu dans la nuit du jeudi 24 mars 2016, entre Moulins et Mâcon. Les douze passagers du minibus qui allaient fêter Pâques au Portugal sont décédés.

"90% des accidents sont liés à un mauvais comportement", a rappelé Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité routière. Il faut que les conducteurs soient plus respectueux du code de la route, dit-il. 


De nouveaux radars vont être installés

Comme les messages de prévention qui fleurissent le long de la route ne suffisent visiblement pas, de plus en plus de radars vont être installés.
"Nous avons entrepris une réforme complète de notre stratégie de radars", explique le délégué interministériel à la sécurité routière. "Nous avons des radars qui sont trop connus. On va donc introduire des leurres pour menacer de flasher.

On va aussi externaliser les voitures-radars, car avoir deux policiers ou deux gendarmes occupés juste à conduire une voiture alors que c’est la voiture qui fait tout, on ferait mieux de les remettre sur les routes", dit-il.

Comme annoncé en Janvier 2015, les premiers engins de travaux publics sont entrés en action cet automne, sur les 3 opérations de la 1ère phase (investissements prioritaires) à Paray-le-Monial sur la RD 25, à Blanzy/Montchanin et Ecuisses/ Carrefour RN 70 -RN 80 / © France 3 Bourgogne
Comme annoncé en Janvier 2015, les premiers engins de travaux publics sont entrés en action cet automne, sur les 3 opérations de la 1ère phase (investissements prioritaires) à Paray-le-Monial sur la RD 25, à Blanzy/Montchanin et Ecuisses/ Carrefour RN 70 -RN 80 / © France 3 Bourgogne

Trois gros chantiers sur la branche nord de la RCEA

L’Etat va aussi continuer ses travaux de sécurisation de la RCEA. "On a trois sections qui sont en chantier sur cette branche nord de la RCEA, ce qui représente en gros 12 kilomètres de mise à 2x2 voies. Ces chantiers sont engagés depuis l’automne 2016 pour une durée prévisionnelle de deux ans pour chaque section", résume Michel Quinet, délégué de la DREAL Bourgogne Franche-Comté.

Et pour que la Route Centre Europe Atlantique soit totalement à 2x2 voies, il faudra patienter jusqu’en 2025 au moins.

Saône-et-Loire : des radars et des travaux pour rendre la RCEA plus sûre
Près d'un mois après l’accident qui a coûté la vie à 12 personnes sur la RCEA (route Centre Europe Atlantique) dans l'Allier, le délégué interministériel à la Sécurité routière était en Saône-et-Loire mardi 19 avril 2016. L'installation de radars et de nouveaux chantiers restent les priorités. Intervenants : -Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière -James, contrevenant -Michel Quinet, délégué de la DREAL Bourgogne Franche-Comté  - Reportage : Damien Boutillet et Romy Ho-A-Chuck/Montage : Carlos Zappalá

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus