• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Saône-et-Loire : Yanis Varoufakis, ex ministre grec des Finances, est l’invité d'honneur de la Fête de la Rose

Yanis Varoufakis, ancien ministre grec des Finances / © AFP PHOTO LOUISA GOULIAMAKI
Yanis Varoufakis, ancien ministre grec des Finances / © AFP PHOTO LOUISA GOULIAMAKI

La 43e Fête de la rose a lieu dimanche 23 août 2015 à Frangy-en-Bresse, en Saône-et-Loire. Yanis Varoufakis, ancien ministre grec des finances, est l’invité d'honneur de cette fête socialiste.

Par B.L.


La fête de la Rose à Frangy-en-Bresse, a été lancée en 1973 par Pierre Joxe.
Par la suite, c’est Arnaud Montebourg, alors député de Saône-et-Loire, qui avait repris le flambeau.

Chaque année, une personnalité de gauche est l’invitée d’honneur d’un rassemblement dans la petite commune de la Bresse bourguignonne.
En 2012, c’était Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, et en 2013, Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale.

On se souvient que la 42e Fête de la rose s’était soldée par une crise gouvernementale et par l’éviction des ministres Arnaud Montebourg et Benoit Hamon.
Tous deux, alors ministre de l’Economie et ministre de l’Education, avaient demandé une inflexion majeure de la politique économique française.
 

La traditionnelle fête de la rose s’ouvre à l’Europe

"Voix éminente de l’espace public européen, l'économiste Yanis Varoufakis, député grec depuis janvier 2015, a été ministre des finances du gouvernement d'Alexis Tsipras. A ce titre, il a joué un rôle central dans les négociations entre la Grèce et ses créanciers", déclarent Cécile Untermaier, députée de Saône-et-Loire et Denis Lamard, président des Amis de la Rose.

Varoufakis et Montebourg, deux ex-ministres bouillonnants à la Fête de la rose de Frangy


Yanis Varoufakis, un homme controversé à gauche

Yanis Varoufakis a dit avoir démissionné des Finances grecques faute d'avoir été soutenu quand il défendait une ligne dure vis-à-vis des créanciers d'Athènes.

"Il a de la gueule, mais il n'est pas forcément un fin politique, ce Yanis Varoufakis", a déclaré le ministre français des Finances Michel Sapin mercredi 15 juillet. "Et malheureusement, il est un peu responsable de là où s'est trouvé la Grèce dans les négociations", a poursuivi M. Sapin. "Si les négociations s'étaient nouées de manière plus positive, plus confiante dès le mois de mars ou dès le mois d'avril, je pense que ça n'aurait pas été aussi brutal pour la Grèce", a-t-il ajouté.

Arnaud Montebourg, ancien ministre de l’Economie et ex président du département de Saône-et-Loire, sera présent. Il y aura aussi plusieurs personnalités et des élus locaux et régionaux, dont Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional de Franche-Comté et candidate du PS aux élections de décembre prochain pour la future grande région Bourgogne/Franche-Comté.

A lire aussi

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus