Son invention pour ne plus perdre ses chaussettes dans le lave-linge avait été récompensée au concours Lépine : désormais, elle déchante

Ce vendredi 10 mai, les vainqueurs du concours Lépine 2024 ont été dévoilé lors de la foire de Paris. Sur le coup, ces prix font le bonheur de ces inventeurs, mais, quelques années plus tard, quel est le bilan pour ces entreprises ? Exemples en Bourgogne.

C'est un vendredi saint pour de nombreux inventeurs : ce 10 mai, les prix du concours Lépine ont été remis à de nombreux participants. Pour de nombreuses start-up, ce concours permet de trouver un fabricant, ou de gonfler leurs ventes. Ce succès reste-t-il durable dans le temps ? En Bourgogne, les exemples se font rares.

Keep'Socks était une entreprise made in Bourgogne qui commercialisait des attrapes chaussettes qui empêchaient leurs disparitions dans le lave-linge. Un problème connu de tous, ou presque. Le 8 mai 2022, la Saône-et-Loirienne Nathalie Gras a donc remporté la médaille d'argent dans la catégorie Art de Vivre. Un an plus tard, tout s'est écroulé.

"J'ai dû arrêter mon activité à cause de l'explosion des coûts des matières premières en juin 2023," explique Nathalie Gras. Pourtant, la commercialisation du produit était bien partie. En juin 2022, elle avait expliqué à nos micros qu'elle avait réussi à vendre la quasi-totalité de sa première série lors de la Foire de Paris.

► À LIRE AUSSI : Elle gagne au concours Lépine grâce à son invention pour ne plus perdre ses chaussettes dans le lave-linge

Trois magasins bourguignons avaient déjà décidé de commercialiser le projet et ses ventes sur internet commençaient à augmenter. Deux ans plus tard, elle dresse le bilan. "Gagner le concours Lépine permet de se faire connaître dans les médias. Ils entraînent de la médiatisation, et une augmentation des ventes, mais, au bout d'un an, cela s'essouffle."

De nombreux vainqueurs dans la même situation

Nathalie Gras n'est pas la seule vainqueur des prix Lépine qui vient de Bourgogne. En faisant la liste, peu ont réussi à garder leurs activités. En 2018, deux jeunes inventeurs qui s'étaient installés à Drée, dans l'Auxois, avaient mis au point une table en bois simple à ranger. Cette innovation leur avait permis d'obtenir la médaille d'or au concours Lépine.

Six ans plus tard, leur entreprise a fermé. Certains sont même passés devant la justice ! Nos confrères du Progrès nous apprennent que le tribunal judiciaire de Mâcon a requis, en 2022, trois ans d'emprisonnement et 10 000 € d'amendes contre l'ancien dirigeant de Beewair pour abus de biens sociaux, abus de confiance, escroquerie et banqueroute.

En revanche, Nicolas Despont, lauréat du prix Lépine en 2018 et habitant de la Nièvre, a réussi à garder son entreprise de matelas et à la pérenniser. Nathalie Gras donne un conseil à toutes les futures start-up qui veulent se maintenir. "Il faut avoir de l'argent au départ, et surtout, investir fortement dans le marketing pour éviter que vos ventes ne déclinent."

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité