Tempête Mathis : "un tourbillon s'est engouffré sous la pergola et l'a envolée sur le toit !"

La tempête Mathis a causé des dégâts matériels dans les régions de France qu'elle a balayées, notamment en Saône-et-Loire. Dans la matinée de ce samedi 1er avril, 2 400 foyers étaient toujours privés d'électricité.

Elle n'a pas résisté aux bourrasques. Vendredi 31 mars vers 17 heures, la pergola en aluminium de cette maison de Montceau-les-Mines a été totalement soufflée par la tempête Mathis. "Un tourbillon s'est engouffré dedans et l'a envolée sur le toit !", détaille Alain Lagrange, son propriétaire. "Elle était fixée, on ne pensait pas que ça pourrait arriver !"

En Saône-et-Loire, le bassin minier a été particulièrement touché par la tempête. Des rafales soufflant à plus de 150 km/h ont par exemple été enregistrées à Mont-Saint-Vincent, à une dizaine de kilomètres de Montceau-les-Mines.

Une centaine de pompiers déployés sur le département

Pour gérer les dégâts causés par la tempête, une cellule de soutien pour les tempêtes et inondations a été déployée - une première depuis les graves intempéries qui avaient frappé le sud du département en juin 2022.

"Ces dégâts, ce sont surtout des toitures endommagées, du mobilier de jardin ou des pergolas envolées", affirme le lieutenant Jean-Pierre Lagrot, officier en charge des opérations de sauvetage dans le secteur de Montceau-les-Mines. "On a eu aussi des dégagements de route lorsque des arbres l'obstruaient et quelques interventions spécifiques chez un agriculteur par exemple. Mais il n'y a eu que des dégâts matériels."

Au total, plus de trente sapeur-pompiers ont été mobilisés sur le secteur de Montceau-les-Mines, pour une centaine sur l'ensemble de la Saône-et-Loire. "Notre objectif, c'est la protection des biens, des personnes et de l'environnement", ajoute l'adjudant-chef Christophe Couturier.

Des milliers de foyers privés d'électricité, deux morts ailleurs en France

À la mi-journée, 3 500 foyers étaient toujours sans courant en Bourgogne-Franche-Comté, dont près de 2 400 en Saône-et-Loire et 1 000 dans le Jura. Tous les départements de la région restent par ailleurs placés en vigilance jaune orages jusqu'à dimanche 2 avril.

► LIRE AUSSI - Tempête Mathis : des coupures d'électricités dans 10.500 foyers en Franche-Comté au plus fort de la tempête, environ 1.000 foyers toujours coupés samedi matin

Les conséquences de la tempête ont toutefois été bien plus dramatiques ailleurs en France. Deux hommes sont morts à cause de chutes d'arbres, vendredi 31 mars : l'un dans les Vosges, l'autre en Alsace. La passagère de ce dernier est par ailleurs toujours hospitalisée dans un état grave.