Vélo électrique : les communes de Bourgogne-Franche-Comté qui offrent une prime à l'achat

Peu de villes de notre région ont choisi de mettre en place une aide à l'achat pour les vélos électriques. C'est possible à Nevers, Chalon-sur-Saône ou encore au Creusot. À Besançon, c'est une promesse de campagne de la nouvelle maire.
Illustration.
Illustration. © Jean-Luc Flémal / MAXPPP
Les vélos électriques sont de plus en plus nombreux dans nos rues. Il s'en est vendu 388 100 en 2019, selon les chiffres de l'Observatoire du cycle. Un chiffre en hausse de 12 % en un an, quand le nombre total de vélos vendus est orienté à la baisse (-2 % pour 2 652 099 deux-roues écoulés).

Le vélo à assitance électrique (VAE) est vendu bien plus cher que son collègue sans moteur. En 2019, le prix moyen d'un VAE s'élevait à 1 749 euros, toujours selon les données de l'Observatoire du cycle. 

Jusqu'en 2018, l'État aidait les particuliers à acquérir un vélo électrique en leur permettant de toucher une aide équivalente à 20% du prix d'achat, limitée à 200 euros. Ce dispositif a pris fin.

Depuis, certaines collectivités ont décidé de prendre le relais, avec à chaque fois des conditions différentes. On fait le point.
 

Le Creusot

La ville du Creusot, en Saône-et-Loire, verse à ceux qui en font la demande une aide correspondant à 50% du prix du vélo, dans la limite de 300 euros. Il faut respecter quelques conditions pour faire sa demande : habiter au Creusot bien sûr et acheter son vélo électrique dans un commerce de la ville.
 

Nevers

L'agglomération de Nevers, dans la Nièvre, aide également les habitants à acquérir un VAE, mais aussi un vélo standard.

Il faut pour cela habiter dans l'une des treize communes de l'agglomération :  Nevers, Challuy, Sermoise-sur-Loire, Gimouille, Saincaize, Coulanges-lès-Nevers, Marzy, Fourchambault, Garchizy, Pougues-les-Eaux, Varennes-Vauzelles, Germigny-Sur-Loire ou Parigny-Les-Vaux.

Le vélo peut être neuf ou d'occasion, tant qu'il est acheté auprès d'un revendeur installé dans l'agglomération. La subvention versée correspond à : 

Chalon-sur-Saône

Pour accompagner le déconfinement, le Grand Chalon a décidé de relancer une prime à l'achat d'un VAE. Elle correspond à 30% du prix d'achat d'un vélo électrique, dans la limite de 300 euros. Elle est proposée à tous les habitants des 51 communes* de l'agglomération entre le 28 mai et le 14 juillet 2020, dans la limite d'une prime par foyer.

Pour ceux qui font l'acquisition simultanée de deux vélos électriques, une prime forfaitaire de 450 euros est versée. Après le 14 juillet, la ville ne propose plus d'aide. Mais les habitants peuvent se reporter sur le dispositif mis en place par le département jusqu'au 15 août (voir ci-dessous).
 

Besançon

À Besançon, la prime n'existe pas encore. Mais elle figure dans les promesses de campagne de la maire nouvellement élue Anne Vignot. Elle pourrait donc être prochainement mise en place.
 

Département de Saône-et-Loire

Le département propose à compter du 10 juillet 2020 une aide à l'achat d'un vélo, électrique ou non. La prime est forfaitaire. Elle es fixée à 200 euros pour un vélo standard (payé au moins 500 euros) et 500 euros pour un vélo électrique (payé au moins 1 000 euros).

Il n'y a pas de critères de revenus pour cette aide. Elle est accessible à tous. Il faut simplement conserver le vélo subventionné au moins deux ans, sinon le département pourra demander le remboursement de l'aide.

Cette aide va s'arrêter au 15 août 2020, victime de son succès (1 414 demandes en un mois). "Le Département avait décidé de consacrer une enveloppe de 500 000 euros pour 2020, reconductible les années suivantes. Face à l’engouement suscité par ce dispositif exceptionnel, ce budget dédié est déjà en passe d’être atteint", précise le conseil départemental dans un communiqué. "Par conséquent, le Département doit clore le dispositif pour cette année à compter du 15 août 2020 à minuit. A cette date, les demandes ne pourront plus être prises en compte."
 

Prime de l'État

Une prime de l'État existe toujours, mais avec des conditions très restrictives. Il faut pour l'obtenir : Cette prime se cumule à l'aide locale, elle ne peut pas dépasser la prime versée par la collectivité et le total de deux aides est limitée à 200 euros.
 
* Les 51 communes du Grand Chalon :
Allerey-sur-Saône, Aluze, Barizey, Bouzeron, Chalon-sur-Saône,Chamilly, Champforgeuil, Charrecey, Chassey-le-Camp, Châtenoy-en-Bresse, Châtenoy-le-Royal, Cheilly-les-Maranges, Crissey, Demigny, Dennevy, Dracy-le-Fort, Epervans, Farges-lès-Chalon, Fontaines, Fragnes - La Loyère, Gergy, Givry, Jambles, La Charmée, Lans, Lessard-le-National, Lux, Marnay, Mellecey, Mercurey, Oslon, Remigny, Rully, Saint-Bérain-sur-Dheune, Saint-Denis-de-Vaux, Saint-Désert, Saint-Gilles, Saint-Jean-de-Vaux, Saint-Léger-sur-Dheune, Saint-Loup-Géanges, Saint-Loup-de-Varennes, Saint-Marcel, Saint-Mard-de-Vaux, Saint-Martin-sous-Montaigu, Saint-Rémy, Saint-Sernin-du-Plain, Sampigny-lès-Maranges, Sassenay, Sevrey, Varennes-le-Grand, Virey-le-Grand.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vélo économie transports