Sécheresse 2020 : La Préfecture de Haute-Saône invite les habitants à économiser d'ores et déjà les réserves d'eau

La rivière la Lanterne à Conflans-sur-Lanterne en Haute-Saône / © Jean-François Fernandez - maxPPP
La rivière la Lanterne à Conflans-sur-Lanterne en Haute-Saône / © Jean-François Fernandez - maxPPP

Est-ce le prémice d'un nouvel arrêté de restriction d'eau dans le département de la Haute-Saône ? La préfecture lance un appel au civisme face une situation hydrogéologique qui pourrait conduire à des restrictions.

Par S.C

Si les conditions météorologiques des jours à venir devaient confrmer l’état de sécheresse actuel, la préfecture de la Haute-Saône pourrait décider, par arrêté préfectoral, de mettre en place des mesures de restriction d’usage de l’eau. Le message est clair. Le printemps sec pourrait bien augurer d'une nouvel été de sécheresse dans ce département rural de Franche-Comté.


Plus de 40 jours sans pluie ou presque, et un printemps très doux


Après les périodes estivales 2018 et 2019 remarquablement déficitaires, les précipitations de l’hiver ont, en grande partie rechargé les nappes phréatiques. Mais, la situation depuis la mi-mars a fragilisé les cours d’eau et a asséché les sols de façon inédite pour un mois d’avril, niveau le plus faible depuis l’année 2011, ayant conduit au franchissement du seuil d’alerte" indique la Préfecture dans un communiqué publié ce mardi 5 mai.

En efet, depuis le 11 mars, il n’a pratiquement pas plu : les 4 décades du 11 mars au 20 avril sont très déficitaires. Associées à des températures très douces, globalement de +2 à +3 °C au-dessus des normales, l’évapo-transpiration est très importante. Les précipitations de la semaine dernière permettent une petite pause dans cette dégradation.

Les prévisions météorologiques annoncées pour cette semaine prédisent un temps calme puis de l’instabilité dès le milieu de semaine. Les prévisions à plus long terme ne permettent pas de dégager de tendance.
Aussi, pour préserver nos ressources en eau et prévenir toute pénurie, il convient d’ores-et-déjà d’adopter une attitude responsable et d’être vigilant quant à l’utilisation de la ressource. Il est indispensable que chacun prenne toute disposition pour avoir une gestion économe de l’eau que ce soit à partir des prélèvements dans les cours d’eau ou à partir des réseaux publics de distribution d’eau potable.


La Préfecture déconseille les nettoyages des espaces publics ou privés en raison de l'épidémie de coronavirus


Le contexte sanitaire exceptionnel actuel peut conduire à vouloir désinfecter tous les espaces publics et privés avec des solutions javellisées. Il est rappelé que l’utilisation de tels produits est extrêmement dommageable pour l’environnement, à commencer pour les cours d’eau, premiers récepteurs, d’autant plus fragiles quand ils sont en basses eaux et que les rejets sont directs. Ces démarches sont donc fortement déconseillées, indiquent les services de l'Etat.
 

Sur le même sujet

Les + Lus