Belfort : une adolescente trouve la mort dans un accident de luge en Alsace

Un dramatique accident s'est produit dimanche 10 janvier sur la commune de Dolleren (Haut-Rhin) dans la station du Schlumpf.

Les dernières chutes de neige ont attiré les gens sur les massifs de montagne. Comme ici au Markstein en Alsace.
Les dernières chutes de neige ont attiré les gens sur les massifs de montagne. Comme ici au Markstein en Alsace. © Vanessa MEYER - maxPPP

L'accident s'est produit dans l'après-midi sur la petite station du Haut-Rhin où beaucoup étaient venus profiter des joies de la neige sous un froid soleil.

Malgré le massage cardiaque réalisé par un sapeur-pompier, l'adolescente de 17 ans n'a pu être réanimée. La jeune fille venait du Territoire de Belfort, rapporte l'Est Républicain. 

Selon le journal L'Alsace, une jeune femme de 23 ans, se trouvait également sur la luge avec la victime. La jeune femme grièvement blessée a été transportée, par hélicoptère vers l’hôpital de Mulhouse.

Une enquête de gendarmerie est ouverte pour déterminer les circonstances de cet accident. Les deux jeunes filles ont heurté un chalet, selon le maire de Dolleren contacté par France 3 Grand Est.

La colère et tristesse du maire de Dolloren

« J’oscille entre colère et tristesse », réagit au lendemain du drame le maire de Dolloren, Sébastien Reymann. Ce qui le met en colère, c’est de voir les téléskis de la station à l’arrêt, alors qu’avec cette neige tombée en quantité, il n’a jamais vu autant de monde sur le massif – vacances de février comprises. « On interdit l’exploitation des stations où le sport est encadré et sécurisé. Mais on laisse les gens faire de la luge ou de la randonnée sans aucun contrôle ». Une insécurité d’autant plus grande qu’en raison de la fermeture des stations, il n’y a pas de pisteurs embauchés pour sécuriser les pistes. « Du coup les gens vont même là où c’est interdit : la piste qu’ont empruntée les jeunes filles est une piste rouge, normalement interdite à la luge », déplore Sébastien Reymann.

Au lycée Courbet de Belfort, où la jeune fille était scolarisée, une cellule d'écoute a été mis en place pour les élèves affectés par cette mort brutale d'une de leurs camarades, rapporte l'Est Républicain.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers ski sport neige météo accident