PHOTOS. Eurockéennes 2019 : heureux comme un festivalier bien installé au camping !

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Courageot et Morgane Hecky

Aux Eurocks, on vient pour la musique, mais surtout pour l'ambiance qui règne au camping. Un champ de tentes de toutes les couleurs, des festivaliers venus de toute la France. Objectif s'installer au mieux pour vivre 4 jours de festival sur la pelouse et sous le soleil pour les plus téméraires.



Aux Eurocks, il y un truc à savoir avant de filer vous installer vers le camping. Le chemin est long, semé de cailloux et au plein soleil. Autant être équipés pour que ça roule. On a croisé ce matin, d'étranges engins. Des caddies de supermarché, d'immenses poubelles à roulettes pour transporter ses affaires. Des chariots de bois. Des tables qui servent une fois repliées comme plateau de transport. Des chariots de déménagement qui n'ont pas résisté face au lourd chargement de bières et de boissons encore fraîches pour l'instant ! Les plus organisés avaient le vélo et le chariot, d'autres un simple bout de bois où étaient suspendus des brochettes de tentes d'une marque que nous ne citerons pas.

 




Le camping est vaste pour accueillir jusqu'à 18.000 voire 19.000 festivaliers. "Pour l'instant tout se passe bien dès la première heure d'ouverture on a eu du monde et un petit bouchon" explique Thierry Scudel à l'accueil du camping. Ici le campeur trouvera de quoi se doucher, manger, recharger son bracelet cashless et dormir un peu qui sait. Il y a même ici une antenne du SAMU. Et la protection civile. 





Les habitués sont arrivés les premiers pour s'installe sur les meilleurs emplacements, pas trop loin des toilettes, pas trop loin des restos et des copains. Il y au camping les petits joueurs avec une basique tente dans laquelle on s'abritera tant que possible des ardents rayons du soleil. Et il y a les pros. Limite village vacances. Marion et ses copines venus d'Alsace ont installé une immense bâche plastique sous laquelle se cachent des tentes. Il y fait déjà très chaud à 12 heures, mais peu importe, ces jeunes tiendront bien quelques jours sous cette maison éphémère. Tables, chaises, piscine gonfables, certains ont ramené le confort maximal. Sans oublier des tonnes de boissons ! Qu'ils consommeront ou pas sans modération. Un jeune festivalier nous avoue "la prog des Eurocks c'est pas top cette année, on s'en fout on est paré pour passer plus de temps au camping" lance t-il devant un sac rempli de boissons.

 




Nous croisons sur ce terrain de camping éphèmere, d'étranges créatures. Une famille de bananes qui en rejoint d'autres. Une bande de joyeux lurons aux visages poudrés comme des bêtes sauvages. Devant leur tente, une affiche qui donne le ton. "Le caming des encu....." je vous laisse deviner la suite. Un renard empaillé a même fait le déplacement ! 

 




Bières, eau, bières... l'Eurocks way of life c'est ça. On tire au sort régulièrement, le petit veinard qui irai à bras forcés recharger l'eau fraîche de la piscine ! Dormir, ils ne sont pas venus pour ça... En tout cas, la météo s'annonce clémente pour l'instant pour ce village de campeurs installé à deux pas du festival. Dimanche, les orages pourraient rafraîchir tout ce petit monde. Et cela ne leur fait pas peur ! 

  

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité