VIDEO. Un fauve de pierre moins grand que prévu : des géomètres-experts mesurent le Lion de Belfort au centimètre près

durée de la vidéo : 00h02mn09s
Des géomètres modélisent le Lion de Belfort en 3D. ©J. Beaucamp / R. Poirot / S. Chevallier

Des géomètres-experts ont pris les dimensions exactes du monument emblématique de Bartholdi samedi 8 juin 2024. La plus grande statue de pierre en France a été mesurée sous toutes ses coutures à l'aide de scanners et d'un drone.

Il trône en majesté au pied de la Citadelle. Construit entre 1875 et 1880, le Lion symbolise la résistance héroïque de la ville menée par Denfert-Rochereau pendant le siège de Belfort par l'armée prussienne, durant 103 jours, de décembre 1870 à février 1871. Selon Bartholdi, qui l'a imaginé, il "représente, sous forme colossale, un lion harcelé, acculé et terrible encore en sa fureur".

Un défi de taille

Une œuvre monumentale en grès dont on prend la dimension quand on le regarde mais dont on n'avait jamais vraiment pris la mesure exacte. D'où l'idée de ces géomètres-experts à l'occasion de la semaine nationale de découverte de leur métier. Les spécialistes ont décidé d'examiner la "bête" sous toutes ses coutures samedi 8 juin 2024. Ils ont sorti des scanners et un drone pour modéliser le fauve de pierre en 3D.

"Si on veut modéliser ça correctement, il faut quand même du détail", explique Lucas Muller, conseiller technique chez Geotopo. En particulier pour les inscriptions, les gravures, il va falloir mettre beaucoup de points." Il s'attaque à la partie basse de la statue avec un scanner à 360°, pouvant reporter deux millions de points à la seconde ! Un relevé d'une précision chirurgicale qui pourrait s'avérer très utile en cas de travaux de restauration.

Si demain il y avait un événement qui amenait à reconstruire ce lion ou à le rénover, on aurait au moins un jumeau numérique. On pourra le refaire, avoir des mesures précises, pour le refaire à l'identique.

Lucas Muller, conseiller technique chez Geotopo.

Mais pour inspecter le dos de la statue, il faut prendre un peu plus encore de hauteur et utiliser un drone. Celui-ci va monter jusqu'à 50 mètres. Une altitude à laquelle son pilote aura une vue imprenable sur le Lion. "C'est vraiment une expérience qui change de notre quotidien, reconnaît Florian Puzzuoli, le pilote du drone. C'est un symbole de Belfort."

Changer l'image du métier

Pour les géomètres, numériser le monument permet également de changer l'image de l'expert du cadastre. Une occasion en or de promouvoir une profession qui peine à séduire. "On est moins de 2000 en France, on est un plus de 1800, confie Jean-Baptiste Rollin, géomètre-expert, à France 3 Franche-Comté. Le chiffre est en baisse par rapport au moment où moi je me suis installé et j'ai été assermenté géomètre-expert. Donc c'est pour ça qu'on fait cette opération de communication, parce qu'on a besoin d'attirer les jeunes vers cette filière-là."

Lois et Anis sont étudiants en bac pro géomètre à Besançon. Et ils sont déjà conquis par tout ce matériel dernier cri. "C'est vrai que c'est du matériel de nouvelle génération, quand on voit le scanner, le GPS, le drone, explique le premier. C'est quand même attirant pour nous". Le second, lui, est convaincu d'avoir choisi la bonne voie. "Il est partout le géomètre, sur chaque gros chantier ou même chaque chantier de maison, assure-t-il. Le géomètre est toujours présent."

Derrière eux, le Lion ne s'en plaindra pas. 144 ans après son achèvement, on connaît mieux son gabarit. Même s'il faut rester prudent sur le calcul final, selon les relevés opérés par les géomètres, le géant mesurerait en fait 19,06 mètres de long, de la patte avant à la queue, et 10,56 mètres de haut. Moins impressionnant que les 22 mètres de long et 11 mètres de haut qu'il affichait officiellement jusqu'ici. Mais pas descendre de son piédestal. L'œuvre de Bartholdi reste bien la plus grande de France !

L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité