Vin jaune : 176 bouteilles à adjuger, une vente aux enchères exceptionnelle à la Saline d'Arc-et-Senans

En 2021, pas de Percée du vin jaune en raison de la crise du Covid-19. La vente aux enchères qui s'en suit est quant à elle maintenue. A contexte exceptionnel, lieu exceptionnel : la cérémonie se tient ce samedi 13 mars à la Saline d'Arc-et-Senans. 

En 2021, seule la vente aux enchères de la Percée du vin jaune est maintenue
En 2021, seule la vente aux enchères de la Percée du vin jaune est maintenue © Philippe Trias / maxPPP

La Covid-19 a eu raison de la Percée du vin jaune 2021, mais il reste possible de s'offrir une bonne bouteille à des prix raisonnables. La vente aux enchères qui accompagne cette fête se tient exceptionnellement à la Saline royale d'Arc-et-Senans. Plusieurs vins jaunes sont mis en vente : il s'agit de vins issus du cépage Savagnin (dans le Jura), cultivés pendant six ans dans des futs de chêne. Des caractéristiques importantes, puisqu'elles lui permettent de conserver ses arômes pendant des décennies. Une partie des revenus de ces ventes doit être reversée à une association caritative. 

Cuvées prestigieuses en bon état

Parmi les bonnes trouvailles cette année, il y a notamment deux bouteilles de l'année 1959. "C'est le plus ancien millésime en vente, un vin de collection" expose Benoit Sermier, président des Ambassadeurs des vins jaunes. Les lots en vente viennent de particuliers et de viticulteurs.

Ils sont d'abord examinés par une commission : "Pour pouvoir être mis en vente, il faut que les bouteilles soient d'abord bien conservées. Il faut aussi qu'il reste suffisamment de vin" détaille le cultivateur. L'évaporation peut en effet être importante : les bouteilles étant fermées par un bouchon en liège. Il ne reste alors que peu de vin, ce qui est rédhibitoire pour une mise en vente.

Autre cuvée que l'on peut trouver, aux côtés de quelques vins blancs, vins rouges, vins de paille ou macvins : un Château-Chalon de 1967. il s'agit "d'un lot intéressant", d'après Benoit Sermier. "C'est une très bonne appellation sur un vin jaune. Les arômes sont plus fins en bouche, plus subtils, comparé par exemple à un Arbois", du point de vue de l'expert. 

Pour cette édition quelque peu modifiée, il y a aussi une nouveauté. Un lot de vins jaunes est mis en vente au profit d'une association caritative. Ce sont 17 vins primés lors du clavelinage : le traditionnel concours de dégustation qui se tient pendant la Percée du vin jaune. Le résultat de la vente de ces 17 bouteilles doit être reversé à l'association la Sapaudia, qui promeut le don de moelle osseuse. 

Un public restreint cette année

Si cette vente aux enchères reste possible, le contexte a tout de même des conséquences. "La Percée nous sert de support. Cette année, il n'y a pas cette ambiance de fête : habituellement, la salle des ventes est pleine à craquer. Les personnes profitent de l'occasion pour jeter un coup d'oeil, elles peuvent avoir la chance de passer au bon moment et acheter par exemple une bouteille de l'année de leur naissance. Des restaurateurs prennent normalement part aux ventes, mais là encore, vu le contexte actuel, je pense que peu d'entre eux vont y participer" estime-t-on du côté de la maison Bouvet, en charge de cette vente aux enchères depuis près de 20 ans. 

A ces circonstances particulières, les organisateurs ont leur solution. La jauge de la salle des ventes est en effet limitée à une trentaine de participants. Il est possible d'enchérir et d'acheter, confortablement installé dans son canapé. Cette année, la vente est pour la première fois diffusée sur internet. Il suffit de s'inscrire au préalable sur ce site. Même chose pour les curieux qui veulent observer la vente, à distance.

Des dispositions exceptionnelles que les organisateurs espérent temporaires, pour retrouver leur public en 2022.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 vins gastronomie