Cet article date de plus de 5 ans

Arcy-sur-Cure : l’Eglise refuse une représentation théâtrale dans la chapelle de Beugnon

Le vicaire de la paroisse estime que cette pièce de théâtre « Mersa Alam » proposée par l’association des Amis de la Chapelle de Beugnon comporte des mots et des sentiments déplacés dans un lieu de culte. Le maire souhaite que la chapelle devienne laïque.
La Chapelle de Beugnon (Arc-sur-Cure)
La Chapelle de Beugnon (Arc-sur-Cure)

D’où vient la polémique ?

Le problème porte sur la représentation prévue d’une pièce d’Henri Bornstein « Mersa Alam ». Elle est programmée pour le 19 août dans la chapelle de Beugnon dans la commune d’Arcy-sur-Cure dans l’Yonne. Le vicaire de la paroisse de Ste-Pallaye s’y oppose au motif que le texte comporte les mots « haine », « déteste », « emmerder » et la phrase «je blesserai mon raciste beau-père, comme il me blesse ce sera œil pour œil, dent pour dent ».

Une pétition a été lancée par l’association des Amis de la chapelle

L’association les Amis de la Chapelle de Beugnon, qui a programmé cette pièce, a lancé une pétition pour protester contre cette décision car « cette attitude n’est pas tolérable. Toutes les tentatives de négociations ont échoué et il nous a été clairement notifié, sous couvert de la loi de 1905, que les autorités religieuses étaient seules habilitées pour le choix des œuvres ». La pétition a recueilli plusieurs centaines de signatures.

L’association est d’autant plus en colère contre cette décision de l’Eglise que la chapelle a été fermée pendant près de 40 ans (la 1ère messe a eu lieu en août dernier) et qu’elle contribue fortement à la réhabilitation du lieu grâce à son travail pour le faire vivre (elle programme régulièrement des spectacles) et pour collecter des fonds nécessaires au financement de travaux.



De nombreux messages sont également apparus sur twitter. Le maire de la commune a envoyé au préfet de l’Yonne une demande désaffectation pour que la chapelle devienne laïque.



« Mersa Alam » d’Henri Bornstein est une pièce de théâtre pour la jeunesse

Elle a été publiée en 2010 aux Éditions théâtrales. Elle raconte l’histoire d’une adolescente qui cherche à échapper à un climat familial lourd dû à la bêtise de son beau-père et au manque de réaction de sa mère. Le livre fait partie des ouvrages de référence de l’Education nationale. Voici ce qu’en dit la NRP, le revue des professeurs de lettres de collège : « Ce texte est un monologue poignant et intense d’une adolescente « mal dans sa peau », entourée de son beau-père raciste, de sa mère, qui ne dit plus rien, et de son oncle policier, peintre et poète à ses heures perdues. Sa grande sœur est en Afrique.
Mais au-delà de ce récit d’une vie traversée de tristesses et d’incertitudes se cachent des mystères que la jeune fille essaiera de percer. « À lire comme un roman-journal. À jouer pour dire la violence ordinaire. » »

La chapelle de Beugnon a été réhabilitée avec des fonds de l’association

La chapelle de Beugnon date de 1540. L’édifice de 11 mètres sur 5, de style gothique flamboyant est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 1976. En 1999, la municipalité a décidé de restaurer  le bâtiment très endommagé. Pour trouver des financements, les habitants d’Arcy-sur-Cure, notamment ceux du hameau du Beugnon, ont créé l’association des Amis de la chapelle du Beugnon. Son objectif : récolter des fonds pour financer des travaux et organiser des manifestations culturelles dans cette chapelle.

En 2006, la charpente et la toiture de la chapelle sont refaites, en 2012 des travaux de maçonnerie, de menuiserie sont réalisés pour consolider les murs, jointoyer les pierres et reconstituer les décors muraux. Une 3ème tranche de travaux entamée cette année s’attaquera notamment aux vitraux, au portail et à la cloche.
Les travaux ont été financés par des subventions des collectivités locales mais également des fonds collectés par l’association : 60.000 euros ont ainsi été versés depuis la création de l’association.

durée de la vidéo: 02 min 08
Arcy-sur-Cure : l’Eglise refuse une représentation théâtrale dans la chapelle de Beugnon ©France 3 Bourgogne


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique société religion théâtre culture