• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

AJ Auxerre : rupture du contrat de Pierre-Yves Polomat, qui s’était battu sur le terrain

Le joueur Pierre-Yves Polomat lors d'un match face à Sochaux, en septembre 2017 / © PHOTOPQR/L'YONNE REPUBLICAINE/MAXPPP
Le joueur Pierre-Yves Polomat lors d'un match face à Sochaux, en septembre 2017 / © PHOTOPQR/L'YONNE REPUBLICAINE/MAXPPP

Le club de football a annoncé dans un communiqué « la rupture anticipée [du] contrat de travail » de Pierre-Yves Polomat, samedi 31 mars. Il s’était battu contre son coéquipier Michaël Barreto, le 16 mars 2018.

Par Valentin Chatelier

La décision est finalement tombée. Dans un communiqué diffusé sur leur site internet, l’AJ Auxerre annonce officiellement la rupture anticipée du contrat de travail du défenseur Pierre-Yves Polomat.

"Il lui est reproché (en tant que récidiviste) des reproches injustifiés, insultes et coups à coéquipier, alors que l’action se déroulait du côté de son poste. L’AJA a décidé qu’il était impossible que Pierre-Yves POLOMAT puisse continuer d’exercer son métier au sein du club", explique le club.


Michaël Barreto mis à pied pendant 15 jours


Ce dernier s’était battu en plein match avec son coéquipier de l’AJA Michaël Barreto. C’était lors de la 30e journée de Ligue 2, face à Quevilly-Rouen. Pour ce dernier, le club a décidé d’une mise à pied sans salaire de 15 jours. "Il pourra retrouver le groupe professionnel début mai", annonce l’AJA.

Les deux professionnels ont été convoqués lundi 19 mars par la direction, et avaient écopé d’une mise à pied à titre conservatoire avec suspension de leur contrat de travail et de leur rémunération.

De son côté, la Ligue de Football Professionnel (LFP) avait déjà pris des sanctions à l’encontre des deux joueurs. Pierre-Yves Polomat a reçu 6 matches de suspension, tandis que Michaël Barreto en a écopé de 5.

A lire aussi

Sur le même sujet

Bourgogne : de nombreuses animations vous attendent pour le Mois des Climats !

Les + Lus