Sa femme a disparu depuis 4 ans : Frédéric Mellet, le "Jubillar de l'Yonne", reste en prison 6 mois de plus

La justice vient de décider, ce 30 avril, de prolonger la détention provisoire de Frédéric Mellet de six mois. Cet éleveur de chèvres de Joigny, dans l'Yonne, est mis en examen depuis mai 2022 pour la disparition non élucidée de son épouse Chantal.

Il est derrière les barreaux depuis près de deux ans. Frédéric Mellet, en détention provisoire depuis mai 2022, demeure soupçonné du meurtre de sa femme Chantal, qui n'a jamais été retrouvée : selon nos informations, le parquet d'Auxerre vient de décider, ce mardi 30 avril dans la matinée, de prolonger sa détention provisoire de six mois. 

Une dizaine de demandes de remise en liberté rejetées

La précédente période de détention provisoire avait été prononcée le 8 novembre 2023, pour six mois. Le parquet a donc considéré qu'au vu des éléments du dossier, Frédéric Mellet devait rester en détention pour une période supplémentaire. 

Depuis son placement en détention provisoire, Frédéric Mellet a déposé plus d'une dizaine de demandes de remises en liberté, toutes rejetées.

Auditionné fin mars

Frédéric Mellet avait été entendu le 29 mars dernier par la juge d'instruction d'Auxerre. Depuis le début de sa mise en examen, il clame son innocence. 

Une affaire qui présente de nombreuses similarités avec l'affaire Cédric Jubillar : une femme disparue et jamais retrouvée, un mari qui clame son innocence mais que la justice garde en détention provisoire... Dans l'affaire Mellet, cela fait près de quatre ans que le mystère demeure entier.

Chantal Mellet a disparu le matin du 2 juillet 2020 de son domicile de Joigny, dans l'Yonne. Sans téléphone, sans carte bancaire. À l'époque, Frédéric Mellet signale sa disparition et donne même des interviews dans la presse. À France Bleu Auxerre, il explique : "Elle était dans son laboratoire en train de faire ses fromages. Moi j'étais à la traite des chèvres. Je l'ai dérangée deux minutes, je lui ai dit : "quand tu auras fini, il faudra qu'on parle d'un sujet personnel. Bah, quand je l'ai cherchée sur le coup des neuf heures, il n'y avait plus personne."

Au départ, Frédéric Mellet n'est pas inquiété par la justice. Mais 22 mois après la disparition de Chantal, coup de théâtre : il est mis en examen et placé en détention provisoire pour le "meurtre" de son épouse. 

La justice estime alors avoir suffisamment d'éléments incriminants, notamment après que l'une des filles du couple a changé de version sur le jour de la disparition de sa mère, selon un compte-rendu d'audition rapporté par Le Parisien. Au départ, elle disait avoir vu son père en se réveillant le matin du 2 juillet. Mais, réinterrogée par les policiers, elle finit par dire qu'il n'y avait personne dans la propriété ce matin-là, et que le camion de Frédéric n'était pas sur place.

► À LIRE AUSSI : Affaire du "Cédric Jubillar de l'Yonne" : suspecté du meutre de sa femme, Frédéric Mellet à nouveau auditionné

De quoi fragiliser l'alibi de Frédéric, sans compter le climat qui régnait au sein du couple à l'été 2020 : Chantal entretenait une liaison avec un autre homme et Frédéric le savait. C'est d'ailleurs de cela qu'il voulait lui parler le jour de sa disparition, confie-t-il à l'Yonne républicaine en janvier 2022. "Je désirais lui demander de cesser cette relation, le jour des faits. Qu’on reprenne notre vie. Comme beaucoup de couples, il y a des hauts et des bas. Même si c’est compliqué, on reste unis, nous avons des enfants ensemble." 

Des "hauts et des bas" confirmés par la fille cadette du couple lors de sa garde à vue : "Ils s’insultaient parfois. Mon père a traité ma mère de salope, ma mère l’a traité de connard." 

La chronologie des faits

► Juillet 2020 : disparition de Chantal Mellet, 54 ans. Une enquête est ouverte pour "disparition inquiétante".

► Décembre 2020 : Frédéric Mellet témoigne sur France Bleu Auxerre. Cinq mois après la disparition de son épouse, l'éleveur de chèvres a dû vendre ses bêtes et se trouve au chômage. 

► Février 2021 : des fouilles sont menées dans le jardin des époux Mellet. "Je me tiens à la disposition de la justice, j'ai toujours été transparent", déclare Frédéric Mellet à l'Yonne républicaine.

► Octobre 2021 : le parquet ouvre une information judicaire pour "meurtre", contre X.

► Mai 2022 : Frédéric Mellet est placé en garde à vue puis mis en examen pour meurtre.

► Juillet 2022 : une demande de remise en liberté est déposée par ses avocats, dont fait partie maître Franck Berton. Demande rejetée. Les avocats font appel.

► Octobre 2022 : une nouvelle demande de remise en liberté est déposée début octobre. Elle est rejetée par la cour d'appel de Paris mercredi 12 octobre.

► Novembre 2022 : le pourvoi en cassation de Frédéric Mellet est rejeté le 15 novembre. Il reste donc en détention provisoire. Son avocat indique qu'il va déposer de nouvelles demandes de remise en liberté.

► 18 janvier 2023 : rejet d'une demande de remise en liberté.

► 11 avril 2023 : rejet d'une demande de remise en liberté.

► 23 mai 2023 : rejet d'une demande de remise en liberté.

► 19 juillet 2023 : rrejet d'une demande de remise en liberté.

► 14 août 2023 : rejet d'une demande de remise en liberté.

► 21 août 2023 : rejet d'une demande de remise en liberté jugée irrecevable.

► 23 août 2023 : rejet d'une demande de remise en liberté.

► 15 septembre 2023 : rejet d'une demande de remise en liberté.

► 29 septembre 2023 : rejet d'une requête en nullité d'une pièce, demandée par la défense.

► 8 novembre 2023 : le juge des libertés et de la détention d'Auxerre prolonge la détention provisoire de Frédéric Mellet pour six mois, jusqu'en mai 2024.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité
Toute l'information
Bonjour
Choisir une localité