Pollution de l'eau : un taux de plomb anormalement élevé relevé dans cette commune de l'Yonne

À Escolives-Sainte-Camille, dans l'Yonne, l'Agence régionale de santé a détecté un niveau de plomb supérieur à la normale. Une situation sans gravité pour le moment, mais qui contraint la commune à s'adapter.

La situation n'a rien d'inquiétant, mais elle est pour le moins embêtante. À Escolives-Saint-Camille, dans l'Yonne, un niveau de plomb supérieur à la limite - 10 mg/l - a été détecté à la suite d'un prélèvement effectué par l'Agence régionale de santé (ARS). La commune se voit donc contrainte de s'adapter.

"Dès l'annonce de l'ARS, on a communiqué l'information à nos administrés", explique le maire, Philippe Vantheemsche. "Le seuil d'alerte n'est pas catastrophique, dans la mesure où le prélèvement a été fait sur un seul bâtiment communal, celui de la mairie."

On sait que le plomb est nocif pour la santé, on l'a vu avec les peintures murales par exemple. Il faut prendre toutes les mesures nécessaires pour la santé publique.

Philippe Vantheemsche,

maire d'Escolives-Sainte-Camille

Pour l'heure, la consommation d'eau du robinet n'est pas restreinte, même si l'élu appelle à ne pas en faire consommer aux enfants. À la rentrée scolaire, des packs d'eau minérale seront d'ailleurs mis à disposition de la restauration scolaire.

► LIRE AUSSI - Un village privé d'eau potable depuis 9 ans : "on nous dit de ne pas boire, on ne boit pas"

Reste que, à terme, c'est tout une partie du réseau qui devra être remis à neuf. Une compétence qui dépend de l'agglomération, et non de la commune. "C'est un investissement très lourd", précise l'édile. "Quand nous avions la compétence eau-assainissement, nous n'avions pas les moyens de changer les tuyaux." Ce qui peut expliquer que certains des tuyaux les plus anciens soient toujours en plomb. Ce sont 7 kilomètres qui seront rénovés chaque année, soit 1% du réseau.

Plusieurs communes de Bourgogne-Franche-Comté confrontées à des problèmes de pollution d'eau

Nous vous en parlions dans cet article : dans la région, la liste des communes où il est interdit de boire l'eau du robinet s'allonge. Depuis novembre dernier, pas moins de 12 nouvelles communes, rien qu'en Côte-d'Or, sont soumises à cette interdiction.

Une mesure principalement liée à la présence de nitrates dans l'eau. Ingérés en trop grande quantité, ils peuvent en effet empoisonner le sang pour les organismes les plus sensibles. Résultat, les personnes les plus fragiles, telles que les femmes enceintes et les nourrissons, ne doivent pas consommer l'eau polluée. Au total, 109 communes sont concernées en Bourgogne-Franche-Comté.