Œufs en meurette : voici les secrets de la recette championne du monde d'un chef bourguignon

Publié le
Écrit par Julie Cudza .

Qui succédera au Lyonnais Grégory Cuilleron ? Le championnat du monde de l'œuf en meurette est de retour ce 8 et 9 octobre au château de clos de Vougeot (Côte-d'Or). Entre tradition et modernité, découvrez la recette du lauréat 2020, le chef Franco Bowanee, du château de Vault-de-Lugny (Yonne).

Ce plat emblématique de la Bourgogne en fait saliver plus d'un. Depuis quatre ans, des chefs viennent s'affronter au château du Clos de Vougeot, en Côte-d'Or, pour tenter de remporter le prestigieux titre de champion du monde de l'œuf en meurette. Lauréat en 2020, le chef étoilé Franco Bowanee, du château de Vault-de-Lugny (près d'Avallon dans l'Yonne), révèle les secrets de sa recette qui lui a valu le titre de la créativité. 

Œufs en meurette, entre tradition et modernité 

Des œufs, des lardons fumés et du vin suffisent-ils à réussir des œufs en meurette comme "chez mamie". C'est ce que tentent plusieurs chefs étoilés. Mais le plat traditionnel bourguignon demande beaucoup plus de préparation, comme le révèle Franco Bowanee. Il lui a fallu trois semaines d'entraînements intensifs pour trouver la recette qui lui a permis de décrocher le titre de la créativité en 2020.  

" Le but, c'est de rester sur le même marqueur pour ne pas dénaturer la recette traditionnelle", souligne le chef étoilé.

"La recette à ma façon, c'est un pochage classique avec du vin rouge, des oignons bien farcis et surtout une très bonne sauce" décrit le lauréat 2020. "C'est vraiment la qualité de cuisson des aliments qui font la différence et surtout le dressage que j'ai exécuté à ma façon, qui est tout autre que celle d'origine", explique Franco Bowanee. Mais il l'assure, sa couleur et sa texture restent fidèles à celles qui sont transmises de génération en génération. 

Edition 2022 des mondiaux : 13 candidats en lice 

Faisant partie intégrante du patrimoine gastronomique français, 13 chefs nationaux et internationaux vont tenter de réaliser le meilleur œuf en meurette de la compétition. Le jury sera présidé par Davy Tissot, un chef cuisinier lyonnais élu meilleur ouvrier de France et Bocus d'Or en 2021. Cette nouvelle édition sera marquée par l'arrivée du concours du meilleur apprenti, présidé par Eric Pras, meilleur ouvrier de France et chef triplement étoilé (maison Lameloise à Chagny, en Saône-et-Loire). Quant à Franco Bowanee, le chef icaunais, il sera absent de cette édition. Il tentera peut-être l'année prochaine de décrocher le titre à nouveau.

MISE A JOUR lundi 10 octobre 2022 : la championne du monde 2022 est Joy-Astrid Blanchard-Poinsot, du restaurant "Chez Camille" à Arnay-le-Duc en Côte-d'Or ! Retrouvez ici sa recette et ses conseils.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité